Mise en ligne le Vendredi 10 Mai 2019
écouter

Ligue 1 (36e journée) : Avant LILLE / BORDEAUX : Comment échapper aux crocs des Dogues ?

Alors que les médias nordistes se perdent en conjectures excitantes pour évaluer les chances du LOSC d'être officiellement qualifié pour la Ligue des Champions dès ce dimanche (ce qui sera effectif s'il gagne et que l'OL gagne, ou qu'il fait match nul voire perd mais que Lyon ne fait pas mieux et que St Etienne ne l'emporte pas), les Girondins, eux, en sont réduits à un autre calcul, qu'ils auraient sans doute préféré ne pas avoir à faire, afin d'échapper à la place de barragiste. Comme prévu, Caen a en effet battu Reims ce samedi soir (3-2), et n'est plus qu'à 5 points des Girondins, avant de se rendre à Lyon pour une première finale du championnat proposée aux Normands. Première qui sera peut-être suivie d'une seconde sur leur pelouse pour la journée de clôture si le Stade Malherbe fait aussi fort que Dijon, vainqueur en terre rhodanienne il y a quelques semaines. Un scenario qui serait le pire pour les Marine et Blanc si jamais ceux-ci, comme on peut le craindre, rentrent bredouilles de cette très périlleuse expédition nordiste, chez une équipe qui n'a perdu qu'un seul match de championnat sur la phase Retour, le 15 mars à domicile contre Monaco (0-1) au terme de ce qui fut de toute évidence un simple accident. Comme l'avait été sa défaite au Matmut lors du match aller (1-0) le 26 septembre dernier, les Girondins, avec un Costil en état de grâce auteur de 8 arrêts décisifs ce soir-là signant sans aucun doute leur plus beau fait d'armes de la saison à domicile, sur une pelouse où ils auront rarement été souverains cette année. Briser la spirale de 4 défaites consécutives sera aussi l'une de leurs priorités, afin de prendre LE point nécessaire à leur tranquillité. Un objectif qui ressemblait à une formalité au lendemain de leur accroc à Nîmes le 20 avril (2-1), mais qui devient peu à peu un Everest à mesure que les revers se succèdent. Le retour de Koundé - mais pas celui de Kalu, malheureusement - ne sera pas de trop pour tenter de stopper l'intenable Pépé (20 buts) deuxième buteur du championnat, et le véloce Bamba, deux joueurs déjà très bons, mais à peine connus il y a deux ans lorsqu'ils évoluaient sous le maillot du SCO d'Angers. Ecoutez les réactions de Jaroslav PLASIL (en photo) le milieu de terrain international tchèque du FCGB - probablement pour sa dernière conférence de presse sous le maillot des Girondins, de son propre aveu -, puis Paulo SOUSA, l'entraîneur des Girondins, qui ne cache pas qu'il aimerait bien voir Plasil intégrer son staff la saison prochaine. Pour entendre l'intégralité de ces entretiens ainsi que des réactions lilloises d'avant-match, rendez-vous ce vendredi 10 mai dans Le Week-end en Sport à partir de 18h30, puis dimanche 12 Mai dans le mag d'avant-match de Top Chrono à partir de 16h15. Coup d'envoi : 17h, commentaires de Bastien Ducrocq.



Match à suivre sur toutes nos fréquences, en direct du stade Pierre Mauroy à Lille, sur notre site internet www.arlfm.com, et sur l'appli "Les Indés Radios" (gratuite) de votre téléphone, en duplex à partir de 15h30 avec le 16e de finale Retour de Fédérale 2 de rugby St Junien / US Salles, en direct de St Junien (87), commentaires de Didier Dallet.