SU Agen Lot-et-Garonne

Rugby (Top 14, 14e journée) : Castres / Agen (39-23) : C'est vraiment à désespérer...

Et pourtant, le SUA, comme au Racing et contre La Rochelle, était bien parti. Encore mieux même, au point de mener 16-0...mais c'était le temps des cerises. Bien qu'à 14 tout le match (expulsion de Nakosi, 2e), les Tarnais vexés ont rectifié le tir et infligé un terrible 39-0 à leurs hôtes, les punissant de leur outrecuidance et empochant même un bonus offensif inespéré. Si les Suavistes ont ouvert (par Tolot) et clôturé (par Puletua) le score, comme face au leader rochelais, entretemps, ils ont pris la grêle et leur défense s'est pliée comme un cartable, encaissant encore 5 essais dont 3 (Barlot, Hounkpatin et Botitu) avec une naïveté coupable, rédhibitoire au niveau du Top 14. Leur déception est à la mesure de leurs espérances. Mais malgré tout leur courage, ils semblent encore si loin du compte...

Et pourtant, le SUA, comme au Racing et contre La Rochelle, était bien parti. Encore mieux même, au point de mener 16-0...mais c'était le temps des cerises. Bien qu'à 14 tout le match (expulsion de Nakosi, 2e), les Tarnais vexés ont rectifié le tir et infligé un terrible 39-0 à leurs hôtes, les punissant de leur outrecuidance et empochant même un bonus offensif inespéré. Si les Suavistes ont ouvert (par Tolot) et clôturé (par Puletua) le score, comme face au leader rochelais, entretemps, ils ont pris la grêle et leur défense s'est pliée comme un cartable, encaissant encore 5 essais dont 3 (Barlot, Hounkpatin et Botitu) avec une naïveté coupable, rédhibitoire au niveau du Top 14. Leur déception est à la mesure de leurs espérances. Mais malgré tout leur courage, ils semblent encore si loin du compte...
09 janvier 2021

Rugby (Top 14, 14e journée) : Avant Castres / Agen : Tout à gagner désormais pour le SUA, donc jouer sans retenue

Même si Castres a signé la performance du week-end dernier en allant surprendre le LOU dans sa tanière (15-14) pour une 2e victoire consécutive à l'extérieur après sa perf à Pau (17-13), le SUA, désormais fixé sur son avenir, doit aborder cette phase Retour avec un élan nouveau et sans complexes, porté par le retour de sa flèche anglaise, l'ailier Gabriel Ibitoye, mais hélas sans son capitaine Romain Briatte, venus grossir les rangs d'une infirmerie déjà archi-pleine (17 absents). Mais pour espérer ne pas terminer fanny et décoller enfin, il devra d'abord cuirasser sa défense et faire baisser la moyenne de 6 essais concédés par match, triste record qui rend pour l'instant impossible tout espoir de victoire. Il n'est pas trop tard pour s'y mettre...

Même si Castres a signé la performance du week-end dernier en allant surprendre le LOU dans sa tanière (15-14) pour une 2e victoire consécutive à l'extérieur après sa perf à Pau (17-13), le SUA, désormais fixé sur son avenir, doit aborder cette phase Retour avec un élan nouveau et sans complexes, porté par le retour de sa flèche anglaise, l'ailier Gabriel Ibitoye, mais hélas sans son capitaine Romain Briatte, venus grossir les rangs d'une infirmerie déjà archi-pleine (17 absents). Mais pour espérer ne pas terminer fanny et décoller enfin, il devra d'abord cuirasser sa défense et faire baisser la moyenne de 6 essais concédés par match, triste record qui rend pour l'instant impossible tout espoir de victoire. Il n'est pas trop tard pour s'y mettre...
09 janvier 2021

Rugby (11e journée, Top 14) : Agen / Brive (6-15) : Very black saturday à Armandie...

...et juste les yeux pour pleurer. Généreux dans l'effort, mais encore une fois bien trop imprécis et trop peu réaliste, notamment dans ses tentatives au pied, le SUA en est resté au stade des intentions et aurait pu jouer jusqu'à demain sans marquer face au mur briviste. Crucifié in fine par un adversaire qui a su attendre son heure pour le priver même d'un possible bonus défensif par un drop assassin de Laranjeira (73e) qui a inscrit tous les points du CABCL. Ne restent désormais plus que la méthode Coué ou un détour urgent par Lourdes pour éviter au SUA une relégation en Pro D2 vers laquelle il se dirige à la vitesse grand V...même s'il reste un espoir. Mais en face de la réalité mathématique, il y a aussi, depuis trop longtemps, celle du terrain...

...et juste les yeux pour pleurer. Généreux dans l'effort, mais encore une fois bien trop imprécis et trop peu réaliste, notamment dans ses tentatives au pied, le SUA en est resté au stade des intentions et aurait pu jouer jusqu'à demain sans marquer face au mur briviste. Crucifié in fine par un adversaire qui a su attendre son heure pour le priver même d'un possible bonus défensif par un drop assassin de Laranjeira (73e) qui a inscrit tous les points du CABCL. Ne restent désormais plus que la méthode Coué ou un détour urgent par Lourdes pour éviter au SUA une relégation en Pro D2 vers laquelle il se dirige à la vitesse grand V...même s'il reste un espoir. Mais en face de la réalité mathématique, il y a aussi, depuis trop longtemps, celle du terrain...
05 décembre 2020