SU Agen Lot-et-Garonne

Rugby, Top 14 (16e journée) : Brive / SUA (16-30) C'était plutôt Agen-La-Gaillarde...

Magistrale victoire du SUA en terre briviste pour la première fois depuis 2011, grâce notamment à 3 essais magnifiques, une belle moisson en touche, un Berdeu impitoyable dans le rôle du tireur d'élite (15 points) et beaucoup d'allégresse dans le jeu (17-13 pour les Bleu et Blanc à la pause) face à des Corréziens paralysés par l'enjeu et qui n'avaient cédé qu'une seule fois dans leur antre cette saison, contre le Racing le 28 décembre. Un bonheur n'arrivant jamais seul, Pau et le Stade Français ont été battus, et les Agenais bondissent à la 12e place, redevenant maîtres de leur destin. A condition désormais de cesser de se saborder à domicile, leur maintien reste plus que jamais d'actualité.

Magistrale victoire du SUA en terre briviste pour la première fois depuis 2011, grâce notamment à 3 essais magnifiques, une belle moisson en touche, un Berdeu impitoyable dans le rôle du tireur d'élite (15 points) et beaucoup d'allégresse dans le jeu (17-13 pour les Bleu et Blanc à la pause) face à des Corréziens paralysés par l'enjeu et qui n'avaient cédé qu'une seule fois dans leur antre cette saison, contre le Racing le 28 décembre. Un bonheur n'arrivant jamais seul, Pau et le Stade Français ont été battus, et les Agenais bondissent à la 12e place, redevenant maîtres de leur destin. A condition désormais de cesser de se saborder à domicile, leur maintien reste plus que jamais d'actualité.
22 février 2020

Rugby, Top 14 (15e journée) : Agen / Castres (24-43) : Le fol espoir, puis l'effondrement...

Après une première mi-temps hors sujet où il a oublié de défendre avec l'intensité requise, le SUA s'est pris à croire à une folle "remontada" en seconde période (24-29, 72e), malgré un antijeu castrais permanent que l'arbitre M.Cardona a bien trop tardé à sanctionner. Mais pour avoir trop consenti d'efforts inutiles, il s'est effondré dans les 5 dernières minutes, encaissant un essai de pénalité qui fut le coup de grâce d'un arbitrage à sens unique et qui rendit le bonus offensif à des Tarnais qui le tenaient déjà à la mi-temps (6-23). Une très mauvaise opération au classement pour le SUA de nouveau lanterne rouge, tous ses rivaux directs ayant pris des points. Le spectre du retour en Pro D2 n'est plus très loin désormais...

Après une première mi-temps hors sujet où il a oublié de défendre avec l'intensité requise, le SUA s'est pris à croire à une folle "remontada" en seconde période (24-29, 72e), malgré un antijeu castrais permanent que l'arbitre M.Cardona a bien trop tardé à sanctionner. Mais pour avoir trop consenti d'efforts inutiles, il s'est effondré dans les 5 dernières minutes, encaissant un essai de pénalité qui fut le coup de grâce d'un arbitrage à sens unique et qui rendit le bonus offensif à des Tarnais qui le tenaient déjà à la mi-temps (6-23). Une très mauvaise opération au classement pour le SUA de nouveau lanterne rouge, tous ses rivaux directs ayant pris des points. Le spectre du retour en Pro D2 n'est plus très loin désormais...
16 février 2020