Rugby (24e journée - Top 14) : L’Union Bordeaux-Bègles a pris une « leçon d’équipe » contre le RC Toulon (19-26)


01 mai 2022

L'UBB enchaîne une cinquième défaite de suite à domicile face à Toulon (16-29). La dernière fois que le vestaire de Bordeaux-Bègles a chanté, c'était face à Castres fin janvier et depuis, l'UBB ne trouve plus le chemin de la victoire, ce qui commence à faire vraiment beaucoup... Malgré cette défaite Bordeaux-Bègles reste deuxième du Top 14.

"On a pris une leçon d'équipe" voici les propos du manager de l'UBB, Christophe Urios après la rencontre où l'UBB a encore une fois laissé échapper une opportunité de valider sa qualification pour le Top 6, mais également de reprendre le trône duo championnat. 

"Un week-end tu ris, l’autre tu pleures" - Mahamadou Diaby, 3e ligne de l'UBB

L'UBB n'a pas réussi à enchaîner 

Diaby et les siens ont bien démarré la rencontre, avec une pénalité transformée par Maxime Lucu dès le début de la rencontre (3-0, 2e), Louis Carbonel lui répond après une pénalité de 22 mètres (3-3, 15e) et met son équipe devant au tableau d'affichage par une nouvelle pénalité (3-6, 23e). La rencontre commence à se tendre et devient serrée, sur un ballon porté Jean-Baptiste Gros se met à la faute ce qui permet à l'UBB de marquer un essai de pénalité, et le pilier gauche écope d'un carton jaune (10-6, 26e). Une supériorité où Bordeaux-Bègles peut engranger le maximum de points, ce ne sera pas le cas. Au contraire ce sont les Varois qui passent une nouvelle fois devant au score. Baptiste Serin tape un petit coup de pied sur le côté fermé, le ballon arrive dans les bras de Luc, l'arrière du RCT. Ce dernier effectue une feinte de passe sur Jalibert et termine sa course dans l'en-but de Bordeaux-Bègles (10-13, 28e). À la mi-temps le score est de 16-16 après deux pénalités de Lucu et une de Carbonel. "En première période, beaucoup de scories nous ont empêchés d'enchaîner" analyse Christophe Urios. 

IMG_4692.jpeg (1.08 MB)

Cameron Woki face au RCT © photo ARL - Dorian Malvesin. 

Aymeric Luc voit double 

En seconde période, le RCT reste sur la bonne dynamique de la fin de première période. Pour Christophe Urios, manager de l'UBB son équipe a été catastrophique en seconde période "il y a trop de joueurs dans le match qui n'ont pas fait le job". L'Union Bordeaux-Bègles va encaisser un second essai une nouvelle fois par l'ancien de l'Aviron Bayonnais, Aymeric Luc. L'arrière du RCT tape un coup de pied pour lui-même et s'impose dans les airs devant Romain Buros qui faisait son grand retour après 4 mois d'absence : "c'est du 50-50 je ne dois pas le perdre ce ballon et je le perds", raconte l'arrière de l'UBB en fin de rencontre (16-23). Louis Carbonel transforme deux autres pénalités le score est lourd pour l'UBB (16-29) qui inscira zéro point en seconde période. Difficilement pardonnable...Le manager de l'UBB, Christophe Urios avouera qu'il s'est sûrement trompé dans la composition "J'ai trouvé que les Toulonnais ont joué en équipe et pas nous. Félicitation à Toulon. Je suis gêné pour le public qui vient en nombre depuis trois mois. À ce jeu, il ne faut pas s'amuser et là, on s'est amusé". Même constat pour Mahamadou Diaby, capitaine de l'UBB "On s'effondre un peu sur la fin. On n'a pas eu l'énergie ou la volonté nécessaire pour accrocher le score. Ce n'est jamais bon de perdre à domicile. On avait une belle opportunité, on n'a pas sur la saisir. Mais n'est fini, tout peut se passer. On est dans la bataille jusqu'au bout".

Deux matches avant la fin de la saison régulière 

Après ce match, les hommes de Christophe Urios restent toujours deuxièmes du classement avec 67 points. Le Castres Olympique revient à hauteur de Bordeaux-Bègles (3e - 67pts), le Racing 92 est à un point de l'UBB (4e - 66pts), Lyon prochain adversaire de l'UBB est à quatre points (5e - 63pts), Toulouse à cinq points (6e - 62pts) tout comme La Rochelle (7e - 62pts). L'UBB n'a plus de jokers : "il reste deux matches à tout le monde, on une réception de Lyon et un déplacement à l'USAP, je ne vous fais pas un dessin : il faut gagner", conclut Mahamadou Diaby, 3e ligne de l'UBB.

Les hommes de Christophe Urios auront deux semaines sans match. Ils retrouveront le chemin des terrains le 21 mai avec la réception du LOU Rugby. Certains joueurs bénéficieront d'une semaine de vacances avant de partir trois jours en stage dans le Médoc, mais après cette défaite, le manager de l'UBB peut changer les plans.

[Par Dorian Malvesin, © photo ARL - Loic Cousin]

Les réactions !

Réaction de Romain BUROS, arrière de l'Union Bordeaux-Bègles.

Réaction de Franck AZEMA, le manager du RC Toulon.

Réaction de Mahamadou DIABY, 3ème ligne et capitaine de l'Union Bordeaux-Bègles.

Réaction de Gabin VILLIERE, ailier du RC Toulon.

Réaction de Christophe URIOS, le manager de l'Union Bordeaux-Bègles.