Actualités régionales

Paris-2024 choisit Tahiti et pas Lacanau pour les épreuves de surf

12 décembre 2019 à 13h39 Par Jérôme Martin-Castéra
Crédit photo : Pixabay

Les épreuves de surf se dérouleront en Polynésie plutôt que sur la côte Atlantique.

Lacanau rêvait et y croyait. Cela n'a pas suffi. Le conseil d'administration du comité d’organisation des Jeux olympiques de Paris 2024 a confirmé la tenue des épreuves de surf à Tahiti. L'engouement et les moyens engagés par Lacanau et Bordeaux, associées dans un projet commun, n'auront donc pas convaincu le COJO qui a également décidé de recaler La Torche, Biarritz ainsi que nos voisins de l'entente landaise Hossegor-Seignosse-Capbreton.

Dans un communiqué de presse, la ville de Lacanau évoque une "décision très surprenante" en rappelant notamment que l'île sélectionnée s'est portée candidate tardivement et que "le CIO avait émis des réserves sur le choix d'un lieu d'épreuves trop éloignée de la ville-hôte".

"Le site de Tahiti s’est avéré le mieux placé pour garantir, à cette époque de l’année (au moment des Jeux, 26 juillet au 11 août) une vague concurrentielle et exigeante, permettant de sacrer les meilleurs surfeurs dans des conditions dignes des Jeux." a expliqué la Fédération Française de Surf qui a salué un "choix ambitieux".

Le 8 janvier, le CIO devra valider une bonne fois pour toute ce choix.