Le Parti animaliste joue le jeu des législatives, exemple dans le villeneuvois


24 mai 2022

Le Parti animaliste présente des candidats un peu partout en France. Après l'échec de la candidature d'Hélène Thouy aux élections présidentielles, cette fois, il fera campagne jusqu'au premier tour, le 12 juin. Exemple dans la troisième circonscription du Lot-et-Garonne. Dans le villeneuvois.

Ici, c'est Mathias Bouffies qui mène le combat. Il a 30 ans. Il est co-gérant des magasins BioCoop dans l'agenais et habite à Penne-d'Agenais. Sa compagne, Juliette Sirand, est sa remplaçante. Il se dit engagé dans la protection animale depuis plusieurs années. Végétalien depuis 6 ans. Entretien.

Quel est l'objectif de votre parti, de votre candidature?

Et on ne parle que de condition animale?

"Le parti animaliste est un parti monothématique, nous n'avons pas de position sur les autres thèmes"

Voter pour vous est donc un symbole, un engagement militant?

Dans votre ligne de mire, l'élevage intensif, pouvez-vous nous en dire plus?

"Il faut repartir sur de l'élevage à taille humaine"

Quid de la grippe aviaire qui touche notamment le Lot-et-Garonne?

Un de vos objectifs est donc d'atteindre une "végétalisation de l'alimentation"?

Un mot sur la chasse? Le département de Lot-et-Garonne est assez pratiquant, qu'en dites-vous?

" En priorité, il faut mettre un terme aux chasses traditionnelles"

Retrouvez le programme complet du Parti animaliste ici.

Les candidats du Parti animaliste en Lot-et-Garonne : 

Sophie Rambourg 1ère
Michel Vendège 2ème
Mathias Bouffies 3ème

Les candidats du Parti animaliste en Gironde : 

Esther Dufaure 1ère
Honorine Laurent 2ème
Thierry Vay 3ème
Ambre Destandau 4ème 
Virginie Bastien 5ème
Stéphanie Plouvier 6ème
Anne-Marie Franchiset 7ème
Hans Brustle Santini 8ème
Valérie Viltet 9ème
Amélie Guilbert 10ème 
Régine Blatter 11ème
Véronique Silverio 12ème 

[G.L. Photo : Mathias Bouffies]