Actualités régionales

Bordeaux : les priorités de Pierre Hurmic pour 2021

14 janvier 2021 à 18h55 Par Stan .
A l'occasion de ses voeux à la presse, le maire de Bordeaux a présenté sa feuille de route pour l'année à venir. Entre gestion de crise sanitaire et déploiement des premières mesures écologiques et sociales.

Un peu plus de six mois après sa prise de fonction, Pierre Hurmic et ses adjoints ont pu prendre le pouls de la capitale girondine et engager les premières manoeuvres afin de réorienter la politique municipale vers davantage de préoccupations écologiques, notamment en matière d'urbanisme ou de mobilités. En parallèle, la gestion de la crise sanitaire prend un nouveau tour avec la mise en place et l'organisation concrète de la campagne de vaccination.


Deux centres de vaccination vont ouvrir

Ils seront installés dans les quartiers Caudéran et Grand Parc, et permettront aux personnes de plus de 75 ans souhaitant se faire vacciner non loin de chez elles, de pouvoir le faire. Ces deux centres ouvriront début février. Le maire a indiqué son intention de coopérer au maximum avec les services de l'Etat pour permettre à la campagne de vaccination d'accélérer.


Pierre Hurmic


Les bâtiments municipaux vacants comme hébergements d'urgence pour les sans-abris

Pour accompagner les plus vulnérables, la mairie va mettre à disposition des associations ses bâtiments innoccupés. Ainsi, 30 personnes dont 6 enfants vont être relogés prochainement dans un bâtiment dont la vente a été bloquée cet été.


Dans les quartiers où les phénomènes de violences et de délinquances sont en hausse ces derniers mois, de nouvelles actions vont être mises en place (avec les associations, l'Education Nationale et Pôle Emploi notamment), chapeautées par un nouvel adjoint, dont le poste va être spécifiquement dédié.



La végétalisation de la ville se poursuit 2021

Tous les grands projets en cours (Euratlantique, Brazza, Bastide-Niel...) où c'est encore possible sont actuellement revus et corrigés pour y inclure plus de végétation, éviter l'imperméabilisation des sols, voire remplacer le béton par du bois et des briques.


Écouter le podcast


Et pour les futurs projets, la ville mettre en place un nouveau label intitulé "Bâtiment Frugal Bordelais", permettant aux promoteurs de prendre connaissance des impératifs écologiques édictées par la municipalité. Une municipalité qui promet malgré tout de continuer à construire environ 3.000 logements par an.


Les forêts urbaines vont aussi bientôt pousser au milieu du bitume. Les premiers coups de pelles ont été donnés en début de semaine dans le triangle de la rue Fieffé et de la rue Francin, pour y implanter une micro-forêt de 250 m², en lieu et place d'un espace de stationnement pour les voitures. Un aménagement qui coûte 52.000 euros. En tout, six forêt urbaine doivent être plantées au cours de l'année 2021.


Les tensions dans les quartiers

Les violences urbaines sont en augmentations ces derniers mois à Bordeaux, allant jusqu'à la mort d'un adolescent de 16 ans lors d'une d'une fusillade dans le quartier des Aubiers le 2 janvier dernier. Un drame qui rappelle que la métropole n'est plus à l'abri des phénomènes de rivalité entre quartiers, sur fond de trafics. Pour Pierre Hurmic, qui doit avant tout compter sur l'action de la police nationale pour ramener le calme, il faut que les habitants voient "plus de bleu" dans les rues. Cela n'empêche pas la mairie de travailler sur d'autres aspects.

Écouter le podcast



"Si on réussit à Bordeaux ..."

Interrogé sur la politique nationale et notamment les discussions à gauche au sujet des présidentielles, Pierre Hurmic s'est dit pleinement concentré sur ses occupations locales. Et c'est même, selon lui, la meilleure chose à faire pour faire gagner un écologiste aux prochaines élections nationales.


Écouter le podcast