Accueil > sports

les sports



Les prochains matchs en direct sur ARL

recherchez :

à la une suivez en direct toutes les rencontres de :
FC Girondins de Bordeaux (L1), L'Union Bordeaux Bègles (Top 14), SU Agen Rugby (Top 14)

Mar. 21 Nov. 2017 : FOOTBALL - Ligue 1 (Sports Magazine)

Bordeaux / Marseille (1-1) : Toutes les réactions !

Score de parité dans ce choc toujours très attendu par les supporters des Girondins. Il ne fallait pas arriver en retard au stade ... [la suite...]
écouter

Score de parité dans ce choc toujours très attendu par les supporters des Girondins. Il ne fallait pas arriver en retard au stade (but pour Bordeaux à la 3e mn de De Préville, en photo) et pas partir avant la fin du match (égalisation de l'OM par Sanson à la 95e mn de jeu). Ce score nul ne change rien au classement: l'OM reste 4e et Bordeaux pointe toujours au 9e rang, ratant le coche alors qu'un succès l'aurait hissé à la 6e place puisqu'aucune des équipes qui le précèdent au classement (Caen, St Etienne, Nantes, Montpellier) n'a gagné. Pas sûr qu'une telle occasion se représente de sitôt...Ecoutez l'analyse de Christophe Monzie, puis à son micro, les réactions de Younousse SANKHARE le milieu de terrain, Benoît COSTIL le gardien de but, Jérémy TOULALAN le défenseur central et capitaine du FCGB, Morgan SANSON le milieu de terrain et buteur de l'OM, Maxime LOPEZ le milieu de terrain de l'OM, Théo PELLENARD le défenseur du FCGB, Nicolas DE PREVILLE l'attaquant et buteur du FCGB, les deux entraîneurs Rudi GARCIA (OM) et Jocelyn GOURVENNEC (FCGB), et Nicolas DE TAVERNOST le président du directoire de M6, très mécontent de l'arbitrage de M.Millot qui n'aura pas fait l'unanimité, c'est le moins qu'on puisse écrire, l'égalisation marseillaise étant arrivée à la suite d'un coup-franc imaginaire.
Mar. 21 Nov. 2017 : FOOTBALL - Football Régional (Sports Magazine)

Football Régional (Départemental 1) : Résultats et réactions !

D1 (district de Gironde): Monségur / Montesquieu FC (1-2), avec cette victoire Montesquieu consolide sa première place au ... [la suite...]
écouter

D1 (district de Gironde): Monségur / Montesquieu FC (1-2), avec cette victoire Montesquieu consolide sa première place au classement, réaction de Romain BONNIN l'entraîneur de Montesquieu FC.

D1 : Andernos (A) / Ludon (3-0) et D2: Andernos (B) / Lège Cap Ferret (4-2), les deux formations d'Andernos Sports sont leaders de leur classement respectif, réaction de Florent DUPONT l'entraîneur général d'Andernos.
Mar. 21 Nov. 2017 : FOOTBALL - Football Régional (Sports Magazine)

Football Régional (Régional 1 à 4) : Résultats,classements et réactions !

Régional 1 poule B: Trélissac / Villenave (0-2), réaction de Cédric NAVARRO l'entraîneur de la Jeunesse ... [la suite...]
écouter

Régional 1 poule B: Trélissac / Villenave (0-2), réaction de Cédric NAVARRO l'entraîneur de la Jeunesse Villenavaise.

Cestas / Biarritz (3-1), avec cette victoire, les Cestadais retrouvent leur fauteuil de leaders. Reportage de Philippe Osuna avec les réactions de Nicolas BASCAZEAUX l'entraîneur de Biarritz, Laurent ABRIBAT l'entraîneur du SAG Cestas et Sébastien DUPUY le double buteur cestadais.

Avec notre correspondant, Erick Dauzon, analyse des résultats des clubs lot-et-garonnais en R1, R2, R3...

Régional 2: Blanquefort / SA Mérignac (1-3), réaction de Johann RUFFAT, entraîneur du SA Mérignac.
Mar. 21 Nov. 2017 : FOOTBALL - National (Sports Magazine)

Football Régional (National 2) : Stade Montois / Stade Bordelais (3-1).

Défaite des Stadistes bordelais (3-1) qui n'y arrivent plus en ce moment, qui plus est chez la lanterne rouge dans le derby ... [la suite...]
écouter

Défaite des Stadistes bordelais (3-1) qui n'y arrivent plus en ce moment, qui plus est chez la lanterne rouge dans le derby aquitain.... Samedi prochain, ils devront redresser la barre en championnat face à Hyères avant d'accueillir le WE suivant les Chamois Niortais (L2) en 64e de finale de la Coupe de France, le 2 décembre à 18h. au stade Sainte-Germaine du Bouscat (match à suivre en direct sur nos ondes !). Réaction d'Alexandre TORRES, entraîneur du Stade Bordelais.

BORDEAUX / MARSEILLE (1-1) : Toujours invaincus, certes...mais "invainqueurs"

Quand rien ne va, rien ne va vraiment. De toute évidence, les Girondins méritaient mieux que ce cruel dénouement, compte tenu ... [la suite...]
écouter

Quand rien ne va, rien ne va vraiment. De toute évidence, les Girondins méritaient mieux que ce cruel dénouement, compte tenu de l'état d'esprit affiché et du scenario de la rencontre, face à un OM nettement moins incisif qu'on ne le craignait, certes maître du ballon mais qui n'a cadré que...deux de ses tirs, en tout et pour tout. Le problème, c'est qu'il n'est pas certain que les Girondins aient fait mieux que cela, dans le geste final. N'empêche que cette égalisation de Morgan Sanson dans une forêt de jambes (1-1, 90e + 5), après un ballon mal renvoyé dans l'axe par Sabaly et une partie de billard à laquelle avaient préalablement pris part les deux remplaçants marseillais Sarr et Germain, à l'ultime seconde d'interminables arrêts de jeu que le zélé M.Millot décompta aussi généreusement en fin de rencontre qu'il les avait zappés inexplicablement à la fin du premier acte, aura de quoi laisser beaucoup de regrets aux supporters girondins, venus en nombre malgré le froid (plus de 37 000 spectateurs, meilleure affluence de la saison, et des Ultras qui avaient mis les petits plats dans les grands, en déployant des tifos de toute beauté dans le virage Sud).Tout ça pour ça, serait-on tenté d'écrire...Un tout petit point (le second sur 15 possibles) au goût bien amer, le tout saupoudré d'un zeste d'injustice. Une opiniâtreté retrouvée, pourtant, une belle débauche d'énergie et un groupe qui a enfin défendu ensemble quand l'OM, après la pause, a monté le curseur et pressé plus haut, sans pour autant se montrer réellement dangereux : autant de qualités de coeur qui avaient notoirement manqué aux Girondins lors de leurs fantômatiques sorties en Normandie contre Amiens, puis en Bretagne contre Rennes, et qui auraient dû leur suffire à arracher la décision face à des Marseillais tout à fait prenables, si seulement ils s'étaient montrés plus précis dans leurs tentatives. Car dans ce domaine hélas, on ne peut pas dire qu'il y ait eu d'amélioration sensible par rapport à leurs dernières sorties, à l'image d'un Sankharé actif dans l'entrejeu, mais trop imprecis dans le geste final, une fois par mi-temps, d'abord sur un service en retrait de Kamano mais dont la frappe frôla la lucarne de Mandanda, figé sur sa ligne (18e), ensuite et surtout après un gros travail de Mendy sur le flanc gauche et un centre en retrait récupéré par Malcom qui offrit un caviar au sénégalais (84e), incapable de cadrer encore une fois. A cet instant de la partie, Bordeaux menait encore au score, depuis le coup de théâtre du début de rencontre quand Nicolas De Préville, interceptant une passe latérale mal sentie d'Anguissa, s'en était allé enrhumer d'abord Sanson d'un joli crochet, puis ajuster une frappe enroulée magistrale de 20 mètres qui laissait Mandanda impuissant, avec la complicité du montant droit, alors que 2 minutes et 25 secondes ne s'étaient pas écoulées (1-0, 3e). Le but le plus rapide des Girondins cette saison, jusqu'à présent. Ensuite, comme prévu et peut-être un peu voulu par les Girondins, c'est l'OM qui eut la possession du ballon dans le premier acte, parfois de façon outrageuse (76% au bout de 20 minutes de jeu) mais quand les Marine et Blanc n'avaient pas le tort de le leur rendre trop vite et parvenaient à mener leurs contres jusqu'au bout, c'est bien eux qui se montraient les plus menaçants sur le but olympien. Assez peu inspiré dans ses décisions, notamment dans la distribution des cartons jaunes, celui infligé à De Préville pour sa première faute du match (21e) sur Anguissa et qui sera suspendu contre St Etienne ayant paru bien sévère, Monsieur Millot aurait pu siffler un penalty pour une faute de Rami sur Sankharé (32e). Il ne manquait parfois que quelques centimètres dans la dernière passe pour permettre aux bordelais d'aller au bout de leurs actions. Coté olympien, il fallait attendre la 37e minute et un coup-franc de 30 mètres du capitaine Payet sur Costil pour comptabiliser la première frappe cadrée du match des visiteurs. Dans la foulée, sur un centre de la gauche de Sanson, Mitroglou décroisait trop sa tête et manquait le cadre (39e). La sortie de Payet à la pause redistribuait les cartes coté marseillais, Sanson passant au poste de numéro 10 et Rolando héritant du brassard de capitaine. Le stade tremblait, une fois, une seule, quand une reprise de volée de Thauvin, oublié au second poteau sur un centre de la gauche de ce même Sanson, l'un des meilleurs marseillais, finissait...derrière le but de Costil, faisant trembler le filet extérieur (51e). M.Millot sanctionnait ensuite d'un carton Lopez pour un tacle sur Lerager, mais oubliait de sanctionner Amavi pour une faute tout aussi flagrante sur Malcom sur la même action (54e). En revanche, il ne manquait pas de punir Kamano (68e) - lassé de prendre des coups en toute impunité, telle la faute commise sur lui par Sanson 4 minutes auparavant - d'un carton sévère qui vaudra également une suspension au guinéen pour la venue de St Etienne le 28 novembre, Lewczuk ayant lui aussi hérité du carton jaune le plus ubuesque de la soirée pour une faute imaginaire sur Mitroglou (64e). L'attaquant grec causait une belle frayeur aux Girondins, que l'on pensait - à tort - être la dernière du match en expédiant sa reprise en pivot dans les nuages sur un centre d'Amavi (90e)...jusqu'à cette autre faute imaginaire de Pellenard valant le dernier coup-franc de la partie à l'OM. Tiré par Mandanda depuis la médiane, il provoquait le cafouillage cité précédemment et l'égalisation de Sanson d'une frappe croisée à ras de terre, entre les jambes du jeune Olivier Verdon (première apparition en L1) et de Toulalan, Costil, masqué par ses défenseurs, ne pouvant que constater les dégâts (1-1). L'invincibilité girondine face à l'OM durera donc un an de plus (soit 41 ans) mais comptablement parlant, les Girondins n'avancent pas au classement, et ont juste enrayé leur néfaste spirale. Ils restent encore loin des places européennes, alors qu'un succès les aurait hissé à la 6e place, aucune des équipes qui les précèdent (Caen, St Etienne, Nantes, Montpellier) n'ayant gagné. Il n'est pas sûr que de telles opportunités de représentent de sitôt. Cependant, s'ils sont capables d'afficher les mêmes vertus lors des 3 prochains matches qui les attendent en 6 jours, gageons qu'ils puissent enfin retrouver la joie d'une victoire qui les fuit depuis le 23 septembre. On se console comme l'on peut... Au micro de Christophe Monzie qui commentait cette rencontre en direct intégral depuis le Matmut Atlantique aux côtés de Michel Le Blayo, écoutez les réactions des deux entraîneurs Rudi GARCIA (OM) et Jocelyn GOURVENNEC (FCGB). D'autres réactions bordelaises et marseillaises à écouter ce lundi 20 novembre dans nos journaux de 6h à 18h, puis dans Sports Magazine à partir de 18h30.
Sam. 18 Nov. 2017 : FOOTBALL - Football Régional (Le Week-end en sport)

Football Régional : Montesquieu FC , invité d'ARL !

Thierry OMER, directeur sportif et Joffrey GUILLEBAU, entraîneur de l'équipe B du Montesquieu FC étaient les ... [la suite...]
écouter

Thierry OMER, directeur sportif et Joffrey GUILLEBAU, entraîneur de l'équipe B du Montesquieu FC étaient les invités de Philippe Osuna dans les studios d'ARL. Ils ont présenté le club issu de la fusion de deux entités (Martillac et Saucats), son historique, ses ambitions et la vie au quotidien d'une association de 230 licenciés. Extrait de l'émission Le Week-end en Sport du vendredi 17 novembre 2017.

Avant Bordeaux / Marseille (13e journée) : Qui seront les 40emes Rugissants ?

Après deux semaines de break qui, espérons-le, leur auront permis de retrouver de la fraîcheur physique et surtout mentale, ... [la suite...]
écouter

Après deux semaines de break qui, espérons-le, leur auront permis de retrouver de la fraîcheur physique et surtout mentale, les Marine et Blanc vont tenter de mettre une terme à leur funeste série (en cours) de 5 matches sans victoire, ce dimanche 19 novembre pour la clôture de la 13e journée de Ligue 1 où, pour la première fois depuis le début du présent exercice, ils seront les derniers à jouer. Leur hôte du jour, un Olympique de Marseille en forme ascendante et bien plus redoutable qu'au mois de septembre où il volait en éclats à Monaco (6-1), a lui l'habitude des matches le dimanche soir, c'est le moins qu'on puisse écrire, puisqu'il est presque systématiquement télévisé à cette heure. Si l'on se fie à leurs dernières sorties pathétiques à Amiens et Rennes notamment, on peut penser que les Girondins n'ont peut-être jamais paru aussi vulnérables, et qu'à contrario, leur hôte olympien (même privé de Luis Gustavo, suspendu, et de ses remplaçants possibles, l'ex-bordelais Grégory Sertic, blessé, tout comme Kamara) n'a jamais semblé avoir autant de cartes en mains pour vaincre une malédiction vieille de 40 ans qui le renvoie éternellement à ses chères études et le prive d'un succès en Gironde en championnat depuis...octobre 1977. D'autant que Payet et Mitroglou sont annoncés dans le groupe et sans doute titulaires au Matmut ce dimanche soir, alors que dans les rangs girondins, le capitaine Jérémy Toulalan, ménagé à l'entraînement ce vendredi matin (torticolis) est incertain, et que Vukasin Jovanovic est suspendu. Entre un OM qui récupère ses artificiers, mais devra avoir digéré l'épisode Evra, et un FCGB qui pourrait perdre toute sa défense centrale, il est légitime de se sentir inquiet. Mais on laissera aux vestiaires toute superstition et tâchera d'oublier que ce Classico inoxydable arrive à la...13e journée du championnat. Pour cela, c'est aux qualités de coeur et à la fierté bordelaises qu'il faudra en appeler pour garder cet OM en...quarantaine une saison de plus et rugir plus fort que lui, comme ces latitudes redoutables entre le 40e et le 50e parallèles que les marins ont nommées rugissants en raison de la violences des vents qui y sévissent, notamment au sud de l'océan Indien. Si, parmi ces vents que rien n'arrête, souffle prioritairement celui de la révolte dans les rangs bordelais, plus fort que le mistral, alors le navire phocéen (on n'a pas dit : le Phocéa...) pourrait peut-être, nonobstant sa puissance de feu d'un croiseur, connaître quelque avarie sur ses arrières...Aux Girondins de savoir lâcher les bonnes torpilles et d'honorer un an de plus la demande la plus expresse de leurs supporters. Au micro de Christophe Monzie, écoutez une partie de la réaction de Jocelyn GOURVENNEC le coach du FCGB (en photo), et Rudi GARCIA le coach de Marseille.Pour entendre d'autres réactions marseillaises d'avant-match ainsi qu'un entretien avec notre confrère journaliste Laurent BRUN, rendez-vous ce vendredi 17 Novembre dans Le Week-End en Sport à partir de 19h, puis dimanche 19 Novembre dans le mag d'avant-match de Top Chrono à partir de 20h. Coup d'envoi : 21 heures. Commentaires de Christophe Monzie et Michel Le Blayo.

A écouter en direct intégral sur toutes nos fréquences et sur notre site internet : www.arlfm.com !
Mar. 14 Nov. 2017 : FOOTBALL - Coupe De La Région Aquitaine (Sports Magazine)

Football Régional : 7ème tour de Coupe de la région Nouvelle Aquitaine

Biganos Facture (R4) / Cestas(R1) 3-1. Réaction de Jérôme MOLINIER, entraîneur de Biganos Facture . Talence (R3) / FC Graves (R2) 2-2 (12 ... [la suite...]
écouter

Biganos Facture (R4) / Cestas(R1) 3-1.
Réaction de Jérôme MOLINIER, entraîneur de Biganos Facture .
Talence (R3) / FC Graves (R2) 2-2 (12 tab à 13).
Réaction de Nicolas BARRERE, entraîneur du FC Graves.
Mar. 14 Nov. 2017 : FOOTBALL - Coupe De France (7e Tour) (Sports Magazine)

Football Régional : 7e tour de Coupe de France, LA CHAPELLE / BERGERAC

LA CHAPELLE-SUR-ERDRE / BERGERAC PERIGORD (0-2). Réaction de Christophe FAUVEL, président de Bergerac Périgord.


écouter
Mar. 14 Nov. 2017 : FOOTBALL - Coupe De France (7e Tour) (Sports Magazine)

Football Régional : 7e tour de Coupe de France, Mérignac-Arlac / Tarbes (1-4).

Au micro de Christophe Gameiro, les réactions d'Adrien SAHIBEDINNE, joueur de Dijon venu en supporter d'Arlac, Antoine VERGES ... [la suite...]
écouter

Au micro de Christophe Gameiro, les réactions d'Adrien SAHIBEDINNE, joueur de Dijon venu en supporter d'Arlac, Antoine VERGES l'entraîneur du FCE Arlac-Mérignac, l'entraîneur de Tarbes et de Jean Michel NERIN, président tarbais.
Mar. 14 Nov. 2017 : FOOTBALL - Coupe De France (7e Tour) (Sports Magazine)

Football Régional : 7e tour de Coupe de France, Montauban / La Brède 0-0 ( 3 tab à 4).

Comme il y a 4 ans, les Brédois joueront le 8è tour de la Coupe de France, au micro de Loïc Lecabellec qui commentait cette ... [la suite...]
écouter

Comme il y a 4 ans, les Brédois joueront le 8è tour de la Coupe de France, au micro de Loïc Lecabellec qui commentait cette rencontre en direct du stade Georges Pompidou à Montauban la réaction de Christophe MARCHET, entraîneur du FC La Brède. Au micro de Philippe Osuna, la réaction de Guylain BUYOYO, joueur du FC La Brède. Au 8e tour, La Brède accueillera Aubervilliers (N3), match à suivre en direct sur nos ondes.
Mar. 14 Nov. 2017 : FOOTBALL - Coupe De France (7e Tour) (Sports Magazine)

Football Régional : 7e tour de Coupe de France, Bayonne / Stade Bordelais (0-2)..

Qualification du Stade Bordelais pour le 8è tour de la compétition, réaction d'Alexandre TORRES, entraîneur du ... [la suite...]
écouter

Qualification du Stade Bordelais pour le 8è tour de la compétition, réaction d'Alexandre TORRES, entraîneur du Stade Bordelais.
Mar. 14 Nov. 2017 : FOOTBALL - Coupe De France (7e Tour) (Sports Magazine)

Football Régional : 7e tour de Coupe de France, Langon / Colomiers (0-1).

Reportage de Philippe Osuna qui commentait cette rencontre en direct intégral du stade Octavin à Langon en compagnie de Serge ... [la suite...]
écouter

Reportage de Philippe Osuna qui commentait cette rencontre en direct intégral du stade Octavin à Langon en compagnie de Serge CARRENO, avec les réactions de Patrice MAUREL l'entraîneur de l'US Colomiers, Pierre LEES-MELOU, joueur pro de Nice venu supporter son ancien club le FC Langon, Pierrick LANDAIS l'entraîneur de Langon.
Lun. 13 Nov. 2017 : FOOTBALL - Football Régional (Sports Magazine)

Football Régional : Le RC Bordeaux Métropole, invité d'ARL !

Le RC Bordeaux Métropole était l'invité spécial dans les studios d'ARL ce lundi 13 novembre au micro de ... [la suite...]
écouter

Le RC Bordeaux Métropole était l'invité spécial dans les studios d'ARL ce lundi 13 novembre au micro de Philippe Osuna.. Etaient présents à l'antenne de la radio des sports de la région, Olivier SOMPS, président et Jérôme LECOMTE, entraîneur de l'équipe première du club. Ont été évoqués le parcours des deux invités, l'histoire, la vie et les ambitions du club.
Mar. 07 Nov. 2017 : FOOTBALL - Ligue 1 (Sports Magazine)

Rennes / Bordeaux (1-0) : Toutes les réactions !

Nouvelle déconvenue pour les Girondins de Bordeaux qui s'inclinent à Rennes. Le seul but de la rencontre a été ... [la suite...]
écouter

Nouvelle déconvenue pour les Girondins de Bordeaux qui s'inclinent à Rennes. Le seul but de la rencontre a été inscrit contre son camp par l'infortuné défenseur central bordelais Jérémy Toulalan. Bordeaux glisse au 9è rang du classement de L1.Au micro de David Phelippeau, les réactions de Jocelyn GOURVENNEC l'entraineur du FCGB, Jérémy TOULALAN le capitaine du FCGB, et Christian GOURCUFF l'entraineur du Stade Rennais FC.
Mar. 07 Nov. 2017 : FOOTBALL - Football Régional (Sports Magazine)

Football Régional : Résultats,classements et réactions !

N2: Grasse / Bergerac 1-1, réaction de Christophe FAUVEL le président du Bergerac Périgord fc. N3: Chauray / Libourne 1-2, réaction de ... [la suite...]
écouter

N2: Grasse / Bergerac 1-1, réaction de Christophe FAUVEL le président du Bergerac Périgord fc.
N3: Chauray / Libourne 1-2, réaction de Laurent DAURIAC l'entraîneur du fc Libourne.
R1: La Brède / Cestas 0-1, réaction de Laurent ABRIBAT l'entraîneur de Cestas.
Avec notre correspondant, Erick Dauzon, analyse des résultats des clubs du Lot-et-Garonne.
R3: Bleuets de Pau / Talence 0-8, réaction de Dorian ALOY le défenseur de Talence.
R3: Audenge / Ygos 2-1, réaction d'Eric MURVILLE l'entraîneur d'Audenge.


Rennes / Bordeaux (1-0) : Dans le noir jusqu'au cou...

Quand ce n'est pas l'indigence du jeu qui est uniquement en cause, c'est la malchance qui s'en mêle. Un but contre son camp ... [la suite...]
écouter

Quand ce n'est pas l'indigence du jeu qui est uniquement en cause, c'est la malchance qui s'en mêle. Un but contre son camp du capitaine girondin Jérémy Toulalan, déviant malencontreusement un corner de l'ancien bordelais Wahbi Khazri sous la pression d'André (1-0, 12e) aura donc suffi aux Rennais et à leur défense redevenue hermétique pour aligner leur 4e victoire toutes compétitions confondues, et aux Bordelais, dans le même temps, leur 3e défaite consécutive, la 4e en 5 rencontres. Le mal est profond depuis la débâcle parisienne, que les Girondins semblent traîner comme un boulet depuis plus d'un mois. Hormis un nul arraché aux forceps contre Nantes, ils n'ont en effet strictement rien montré de rassurant dans leur jeu depuis cette date, nonobstant les changements opérés par Jocelyn Gourvennec, aussi bien contre Monaco la semaine passée qu'en Bretagne ce vendredi (en photo, Milan Gajic qui faisait sa rentrée, à la lutte avec Mubele sous l'oeil de Plasil). Les occasions de revenir au score ont été bien trop rares sur un match de cette importance, à l'image d'une première mi-temps totalement indigente, par exemple (la seconde fut un peu meilleure, comme au Havre contre Amiens, malgré une imprécision dans les tirs désormais chronique et qui laisse perplexe) alors que les Girondins avaient encore beaucoup de temps pour préparer leur riposte. Mais Mendy, l'élement le plus remuant dans une rencontre qui par ailleurs, n'a jamais été ni emballée ni emballante, tant s'en faut, les a dilapidées par précipitation ou hésitation. Si comptablement, les Girondins ne sont aujourd'hui que dans le ventre mou du classement, sans doute pour un petit moment, la cote d'alerte semble en revanche atteinte en ce qui concerne le délitement progressif du jeu de cette formation. Avant qu'il ne soit trop tard, il est clair qu'une prise de conscience s'impose. On espère juste que la série sans victoire ne sera pas aussi longue que la série sans défaites qui avait précédé. Mais sur ce que l'on voit pour l'instant sur le terrain, rien n'est moins sûr, car le ballon semble brûler les pieds de trop de joueurs, et Bordeaux paie au prix fort sa Malcomdépendance, le petit Brésilien, désormais cerné et surveillé de près par ses adversaires, ne parvenant plus depuis plusieurs rencontres à débloquer la situation. Dans cette impasse où se trouve Jocelyn Gourvennec, on en oublierait presque la démission, juste après la rencontre, du président historique du Stade Rennais René Ruello, qui n'a pas été du goût de l'entraîneur Christian Gourcuff, plutôt écoeuré et assez évasif sur son avenir au sein du club. Paradoxalement et pour des raisons fort différentes, pour les uns qui gagnent sans arrêt comme pour les autres qui n'en finissent pas de perdre, la têve internationale du week-end prochain va finalement tomber plutôt bien...Au micro de David Phelippeau qui commentait cette rencontre en direct intégral du Roazhon Park à Rennes, écoutez, les réactions de Christian GOURCUFF le coach du SRFC, et Jocelyn GOURVENNEC le coach du FCGB. D'autres réactions bordelaises à écouter ce lundi 6 novembre dans nos journaux de 6h à 18h, pusi dans Sports Magazine à parir de 18h30.

Avant Rennes / Bordeaux (12e journée) : Stopper la mauvaise spirale en Bretagne

Comment faire pour endiguer la spirale négative dans laquelle les Girondins se sont laissé entraîner depuis 4 matches et ... [la suite...]
écouter

Comment faire pour endiguer la spirale négative dans laquelle les Girondins se sont laissé entraîner depuis 4 matches et leur déculottée parisienne ? a pelouse du Stade Rennais, qui reste sur une série de résultats positifs depuis le vrai-faux départ du tandem Ruello-Gourcuff n'est pas en ce moment l'endroit rêvé pour se refaire la cerise...Pourtant, un 3e revers consécutif serait impensable pour une formation qui rêvait encore d'Europe il y a un mois à peine. Ecoutez une partie des réactions de Jocelyn GOURVENNEC le coach du FCGB (ici en photo en conférence de presse au Havre après la défaite face à Amiens) et Benoit COSTIL le gardien de but du FCGB. Pour entendre l'intégralité de ces réactions et aussi des réactions rennaises d'avant-match, rendez-vous dans nos journaux de cette semaine de 6h à 18h, puis ce vendredi 3 novembre dans le mag d'avant-match de Top Chrono à partir de 20h15. Coup d'envoi ; 20h45. Commentaires de David Phelippeau. 

A vivre en direct intégral sur toutes nos fréquences et sur notre site internet www.arlfm.com
Mar. 31 Oct. 2017 : FOOTBALL - Ligue 1 (Sports Magazine)

Bordeaux / Monaco (0-2) : toutes les réactions !

Les Girondins n'avancent plus en championnat et enregistrent une deuxième défaite consécutive. Pas de crise, dit la ... [la suite...]
écouter

Les Girondins n'avancent plus en championnat et enregistrent une deuxième défaite consécutive. Pas de crise, dit la Direction du club, mais pour l'instant un parcours de relégable depuis 4 rencontres et encore beaucoup trop de cadeaux défensifs. Au micro de Christophe Monzie, écoutez les réactions de Léonardo JARDIM le coach de l'ASM, Jocelyn GOURVENNEC le coach du FCGB, Ronny LOPES l'attaquant de l'ASM, Stéphane MARTIN le Président, Théo PELLENARD le latéral gauche, Younousse SANKHARE le milieu de terrain, MALCOM l'attaquant, Benoît COSTIL le gardien de but, Jérémy TOULALAN le capitaine et défenseur central du FCGB, Andréa RAGGI le capitaine et défenseur latéral droit de l'AS Monaco, et Youssouf SABALY le latéral droit du FCGB (ici en photo à la lutte avec Lemar).
Mar. 31 Oct. 2017 : FOOTBALL - Football Régional (Sports Magazine)

Football Régional : Régional 1 et 4, résultats, classements et réactions !

R1: Cestas / Arin Luzien (0-0), reportage de Philippe Osuna avec les réactions de Julien MILHERES l'entraineur d'Arin Luzien, ... [la suite...]
écouter

R1: Cestas / Arin Luzien (0-0), reportage de Philippe Osuna avec les réactions de Julien MILHERES l'entraineur d'Arin Luzien, Laurent ABRIBAT l'entraîneur et Brice MASO le milieu de Cestas.

Villenave / Marmande (2-0), réaction de Cédric NAVARRO l'entraîneur de la Jeunesse Villenavaise.

R1-R2-R3: avec Erick Dauzon, analyse des résultats des clubs lot-et-garonnais.

R1: Trélissac / Langon (0-1), réaction de Pierrick LANDAIS l'entraîneur du FC Langon.

R4: St Hélène / SCS 2-0, Interview de David LASSARTE, entraîneur de Sainte-Hélène.