Accueil > sports

les sports


recherchez :

à la une suivez en direct toutes les rencontres de :
FC Girondins de Bordeaux (L1), L'Union Bordeaux Bègles (Top 14), SU Agen Rugby (Top 14)

Sam. 29 Sept. 2018 : RUGBY - Top 14 (Top Chrono - matches de l'UBB Rugby)

Top 14 (6e journée) Avant UBB / La Rochelle : L'Union doit confirmer dans le derby de l'Atlantique

Au micro de Florian Rodriguez, écoutez les réactions de Clément MAYNADIER (en photo) le talonneur de l'UBB qui fait ... [la suite...]
écouter

Au micro de Florian Rodriguez, écoutez les réactions de Clément MAYNADIER (en photo) le talonneur de l'UBB qui fait son retour à la compétition, et Alexis BALES, le demi de mêlée du Stade Rochelais, ancien agenais. D'autres réactions bordelo-béglaises et rochelaises à écouter ce vendredi 28 septembre 2018 dans Le Week-End en Sport à partir de 18h30, puis samedi 29 septembre dans le mag d'avant-match de Top Chrono à partir de 17h05. Coup d'envoi : 18h. Commentaires de Julien Dourthe et Xavier Pierre, entraîneur de l'US Léognan Rugby.

Match à vivre en direct intégral du Matmut Atlantique à Bordeaux sur les fréquences girondines d'ARL 92.9 FM, 95.9 FM et  96.2 FM, et sur notre site internet www.arlfm.com, cliquez sur "Ecouter ARL 33". Puis à partir de 19h50, suivez la rencontre de Ligue 1 Reims / Bordeaux en direct intégral du stade Auguste Delaune à Reims.

Avant Reims / Bordeaux (8e journée) : Bête noire ? Que la Bête meure, alors...

On ne peut sans doute pas parler aux joueurs girondins d'aujourd'hui d'un temps que les moins de...56 ans ne peuvent pas ... [la suite...]
écouter

On ne peut sans doute pas parler aux joueurs girondins d'aujourd'hui d'un temps que les moins de...56 ans ne peuvent pas connaître, car ils ne comprendraient pas la symbolique de ce déplacement en Champagne. En revanche, on peut faire remarquer à coach Bédouet - à peine plus âgé que ce syndrome qui perdure - qu'Auguste Delaune reste une terre maudite depuis des temps ancestraux. Tellement ancestraux d'ailleurs qu'on préfère ressortir chaque année le bon vieux record d'invincibilité nettement plus valorisant des Girondins à Bordeaux face à l'OM, pourtant beaucoup moins vieux (1977) que cette tenace malédiction, histoire de se remonter le moral. Quand le club au scapulaire s'imposa pour la dernière fois dans le vieux stade Auguste Delaune (3-1) ce 16 décembre 1962, les parents de Costil ou Sankharé n'étaient même pas nés, ceux de Jaro Plasil encore des bébés et les rares déplacements aériens des joueurs de Division 1 s'effectuaient en DC6, avions à hélice tout droit venus de l'après-guerre Ni la Caravelle, ni le Concorde n'existaient....Certes, la statistique est à prendre avec des réserves puisque le grand club champenois a aussi connu de longues années de purgatoire en Ligue 2, de 1979 à 2012. Et les Girondins ont dû profiter d'une nuit de pleine lune ou du passage de la comète de Halley, une fois tous les 76 ans, pour y glaner le plus singulier des succès (2-1) en...Coupe de la Ligue le 16 janvier 2007, sous la houlette d'un certain...Ricardo aux manettes du groupe fanion, unique îlot de joie dans un océan de désillusions. Et encore avait-il été acquis à la Pyrrhus puisqu'après les réussites de Marange et de Darcheville, David Jemmali, en marquant contre son camp, avait gratifié ses partenaires d'une fin de match plus que crispante, Franck Jurietti étant même expulsé dans les arrêts de jeu...Plus près de nous, on a aussi souvenance d'un garçon intenable qui fit à chacune de ses sorties mille misères au club dont il porte aujourd'hui le maillot, un certain Nicolas De Préville. Et d'une pathétique déculottée (4-1) reçue par le Bordeaux de Willy Sagnol le 27 février 2016 avec un Paul Bernardoni abandonné par sa défense, peu avant le renvoi du technicien forézien, des pieds d'une équipe qui allait pourtant descendre 3 mois plus tard en Ligue 2...Arrêtons-là le tableau des horreurs et espérons plutôt que sur la lancée de ces deux succès contre Guingamp puis Lille, les Girondins poursuivent leur redressement face au promu qui survola le championnat de L2 l'an passé. Et qui s'est déjà offert la peau de l'OL (1-0) pour son match d'ouverture à Delaune cette saison. Les Rémois prennent aussi peu de buts que le LOSC, même s'ils n'ont pas la même explosivité offensive ni dans leurs rangs un Nicolas Pépé. Empoisonnants à manoeuvrer, souvent organisé dans un sytème tactique qui a eu le don de faire déjouer les bordelais dans les grandes largeurs ces dernières saisons, y compris à Bordeaux où ceux-ci ne les battirent jamais non plus, les Rémois, corrigés au Parc des Princes ce mercredi (4-1) comme beaucoup d'autres le seront, sont au point mort ou presque depuis deux mois, après deux succès-surprise sur les deux premières journées, stoppés par une raclée à Amiens (4-1) lors de la 3e. Depuis lors, ils n'ont inscrit qu'un seul but, inutile, ce mercredi face au PSG. La dynamique est donc diamétralement opposée à celle de Marine et Blanc qui savent d'où ils viennent, quelles épreuves ils ont traversées, quel rang ils occupaient il y a encore deux matches, et qui ont bien envie de poursuivre cette première belle série du présent exercice. Reste l'inconnue physique, avec ce 3e match en 6 jours (ou le 4e en neuf) qui comptera sûrement plus dans les jambes que le fait que les Rémois aient joué deux heures après eux ce mercredi soir...Alors qu'Alain Juppé, Président de Bordeaux Métropole, a décidé de reporter au 12 octobre le vote des élus pour le rachat du club afin de clarifier le dossier présenté par le repreneur potentiel GAPC, len revanche le temps n'est plus aux mesures dilatoires sur le terrain, c'est ici et maintenant que Bordeaux doit décoller. Et si la Bête est restée noire depuis trop longtemps pour lui, alors ce samedi, il faudra de la Bête meure en Champagne. Au micro de Christophe Monzie, écoutez une partie de la réaction d'Eric BEDOUET, l'entraîneur du FCGB. Pour entendre l'intégralité de cet entretien, d'autres réactiosn bordelaises et des réactions rémoises d'avant-match, rendez-vous ce vendredi 28 septembre dans nos journaux, puis Le Week-end en Sport et Top Girondins à partir de 18h30, et samedi 29 septembre dans le mag d'avant-match de Top Chrono à partir de 17h, avant les matches de Top 14 UBB / La Rochelle et Agen / Pau. Coup d'envoi : 20 heures, commentaires de Christophe Monzie.

Match à suivre en direct intégral sur toutes nos fréquences depuis le stade Auguste Delaune, sur notre site internet www.arlfm.com et sur l'Appli "Les Indés Radios" (gratuite). 

Et dès ce vendredi 28 septembre dans "Top Girondins", gagnez vos places assises pour la rencontre d'Europa League Bordeaux / FC Copenhague du 4 octobre à 18h55 au Matmut ATLANTIQUE, puis samedi 29 septembre dans "Top Chrono" pendant la retransmission de la rencontre Reims / Bordeaux !
Ven. 28 Sept. 2018 : FOOTBALL - Ligue D'aquitaine (Le Week-end en sport)

Football Régional : "Aquitaine Foot Infos" du mois de Septembre 2018.

Au micro de Philippe Osuna, écoutez le numéro d'Aquitaine Foot Infos du mois de septembre 2018, le magazine mensuel de la Ligue de Football de ... [la suite...]
écouter

Au micro de Philippe Osuna, écoutez le numéro d'Aquitaine Foot Infos du mois de septembre 2018, le magazine mensuel de la Ligue de Football de Nouvelle Aquitaine, avec Quentin HUGUET, Responsable de la Promotion de la LFNA. Extrait de l'émission Le Week-End en Sport du vendredi 28 septembre 2018.
Ven. 28 Sept. 2018 : ROLLER HOCKEY - National (Le Week-end en sport)

Roller Hockey National (N2M) : Avant-match, Pessac / La Teste

Présentation de ce match avec Doryan RIFFAUD, le vice-président de Pessac pour cette rencontre de Nationale 2 Masculine, Pessac / La Teste ce ... [la suite...]
écouter

Présentation de ce match avec Doryan RIFFAUD, le vice-président de Pessac pour cette rencontre de Nationale 2 Masculine, Pessac / La Teste ce samedi 29 septembre 2018 à 20h30.
Ven. 28 Sept. 2018 : BASKET - Régional (Le Week-end en sport)

Basket-Ball Régional (R1M) : Avant-match, Avenir Grandfonds / Espoir Chalosse

Présentation de ce match avec Laurent DULONG, l'entraineur de l'Avenir Grandfonds pour cette rencontre de Régionale 1 ... [la suite...]
écouter

Présentation de ce match avec Laurent DULONG, l'entraineur de l'Avenir Grandfonds pour cette rencontre de Régionale 1 Masculine, Avenir Grandfonds / Espoir Chalosse ce samedi 29 septembre 2018 à 19h00.
Ven. 28 Sept. 2018 : VOLLEY BALL - National (Le Week-end en sport)

Volley-Ball National (N2F) : Avant-match, SA Mérignac / Nimes

Présentation de ce match avec Eric GASTELLU, l'entraineur du SA Mérignac pour cette rencontre de Nationale 2 Féminine, SA ... [la suite...]
écouter

Présentation de ce match avec Eric GASTELLU, l'entraineur du SA Mérignac pour cette rencontre de Nationale 2 Féminine, SA Mérignac / Nimes ce dimanche 30 septembre 2018 à 14h00.
Ven. 28 Sept. 2018 : BASKET - Nationale Masculine 2 (Le Week-end en sport)

Basket-Ball National (NM2) : Avant-match, Garonne / Gardonne

Présentation de ce match avec Serge CASAGRANDE, le président du Garonne ASPTT Basket pour la rencontre de Nationale Masculine 2, ... [la suite...]
écouter

Présentation de ce match avec Serge CASAGRANDE, le président du Garonne ASPTT Basket pour la rencontre de Nationale Masculine 2, Garonne / Gardonne ce samedi 29 septembre 2018 à 20h00.

BORDEAUX / LILLE (1-0) : Grâce à Costil, évidemment, mais pas que...

Et de deux ! Les Girondins enchaînent par un second succès consécutif en championnat, et surtout par un premier clean-sheet ... [la suite...]
écouter

Et de deux ! Les Girondins enchaînent par un second succès consécutif en championnat, et surtout par un premier clean-sheet dans cette compétition (les 3 seuls jusqu'ici avaient été réalisés en Europa League contre La Gantoise et à Ventspils au match aller le 26 juillet). L'horizon s'éclaircit réellement pour eux qui se hissent à la 9e place et entrent pour la première fois de la saison dans la première moitié du classement. Si la seconde mi-temps avait été la copie conforme de la première, l'honnêteté nous aurait sûrement obligés à écrire, nonobstant un légitime chauvinisme, que ce succès arraché aux Dogues lillois relevait d'un hold-up dans les règles de l'art. Mais la réalité n'est tout de même pas celle-là, bien que les Lillois puissent nourrir une énorme frustration après cette seconde défaite de la saison. Comme chaque année depuis bien longtemps, la décision entre Bordelais et Lillois s'est faite par un écart minime et a tenu à peu de choses. Et quand bien même les Girondins peuvent s'estimer comblés par la tournure des évènements, ce n'est sans doute que le juste retour des choses que peut offrir le football, science par définition inexacte, donc quelquefois sans explication rationnelle à des scenarii assez invraisemblables. Il ne faut pas pour autant perdre la mémoire et bouder son plaisir : il est aussi arrivé à Bordeaux de perdre des rencontres qu'il devait gagner cent fois. A Toulouse le 19 août, les Girondins, qui menaient 5 occasions à une à la pause, étaient pourtant menés 1-0 et perdirent ce derby de la Garonne. Il y a deux saisons, le 2 avril 2017 à Nice, ils s'inclinèrent tout aussi incroyablement (2-1) après avoir mené au score sur un but de Laborde puis archi-dominé la rencontre avec pas moins de 10 occasions franches, cédant sur les 2 seules frappes cadrées niçoises...Parfois, comme à Guingamp quand Roux toucha du bois dimanche dernier là où peut-être, Bordeaux aurait pris ce but en d'autres temps, la chance tourne. Mais il faut savoir la provoquer. L'exceptionnelle partie de Benoît Costil, déjà excellent à Prague et précieux à Guingamp, y est sûrement pour beaucoup. Sans lui et ces trois premiers arrêts énormes devant Pépé, absolument seul au second poteau sur un centre de Bamba alors que 120 secondes ne s'étaient pas écoulées, puis devant Bamba lorsqu'il repoussa du pied la tentative de l'ex-stéphanois (6e) et sur la tête piquée de Rui Fonte au point de penalty sur un centre de Celik (12e), il n'y aurait sans doute plus eu de match avant même la fin du premier quart d'heure...En retard sur tous les ballons, dépassés par la puissance et l'explosivité des deux flèches noires lilloises Bamba et Pepé, intenables, trop repliés sur leur but, et plus que laxistes au marquage, les Marine et Blanc, spectateurs malgré eux, donnaient l'impression d'écoper les voies d'eau en attendant que la tempête se calme...Mais entretemps, il y avait eu cet éclair de génie, presque improbable au coeur de l'orage. Ce contre d'école, juste après l'occasion de Bamba, mené côté droit et ce débordement de Kalu sur Ballo assorti d'un centre tout aussi improbable le long de la ligne de 5,5m. Juste à l'endroit où jaillit Kamano, dans le dos de Soumaoro, pour placer sa reprise du droit (1-0, 7e). Son 5e but en championnat, le 7e déjà cette année, au total. Une oasis d'espérance à laquelle les Girondins s'accrochèrent tout le premier acte, seule et unique référence offensive de ces 45 minutes de résistance, à moins qu'on y ajoute, par indulgence, deux corners consécutifs sans lendemain (23e), et une frappe dans les nuages de Kalu, servi par Briand, juste avant les citrons (45e + 1). Peu, si peu au regard de ce coup-franc excentré mais brûlant de Pépé qui frôlait la lucarne gauche (21e) même si Lille s'était fait ensuite moins menaçant dans le dernier quart d'heure du premier acte, en dépit d'une outrageuse possession (64%). Mais si Bordeaux menait à la pause, il le devait sans doute aussi à une partie très rigoureuse de ses défenseurs, avec un Pablo impérial (en photo devant Pépé) et un Koundé revenu à son meilleur niveau, l'un et l'autre signant un match à quasiment zéro faute. Poundjé et Palencia ne lâchaient rien non plus, et Otavio ratissait beaucoup de ballons sans oublier de donner de la profondeur au jeu par de longues transversales, les rares fois où cela était possible, même si à la réception, les Girondins perdaient trop vite le ballon aux avant-postes. A la reprise, cependant il y eut un mieux sensible car ils parvinrent à contenir les courses des lillois et à jouer un peu plus loin de leur but. La première escarmouche fut même girondine, avec une tête de Koundé au dessus sur un corner de Kalu, qui prit un jaune stupide sur cette action pour avoir trop joué la montre (60e). Peu à peu, le LOSC s'essoufflait, s'impatientait et perdait contenance, Soumahoro écopant d'un jaune logique pour un coup de coude dans la face de Briand (55e). Thiago Mendes prenait le même tarif pour avoir séché Otavio (84e). Mais il trouvait encore quelques fulgurances pour remettre le feu sur le but girondin. Rien n'y faisait, Costil, au chômage depuis la reprise, achevait d'écoeurer les Nordistes et sortait encore deux ballons brûlants en se couchant sur une frappe de Pepé qui venait d'échapper à Lerager (83e), puis sur une autre frappe à ras de terre de ce même Pepé après une combinaison avec Ikoné (86e). Les 5 minutes de temps additionnel où chaque seconde sembla peser une tonne, allaient offrir au maigre public du Matmut (14 700 spectateurs, mais l'horaire du match y était pour beaucoup) une ultime frayeur quand Loïc Remy, au second poteau, reprenait d'une tête smashée un centre d'Araujo (90e + 4)...repoussée par Costil. Personne n'a oublié le match hors normes du gardien du PSG Alphonse Areola à...Bordeaux la saison dernière (0-1) avec 9 arrêts décisifs comptabilisés. Mais le capitaine girondin ne fut pas loin ce soir d'un tel total (7 arrêts). Entretemps, le LOSC, dont ce n'était pas le soir, avait aussi perdu, en plus du match, son capitaine Soumahoro, logiquement expulsé après un second jaune pour une faute sur Kalu qui s'apprêtait à entrer dans la surface (88e). On devine déjà la patte de Ricardo dans ce match remporté au terme d'un bras de fer défensif sans doute peu spectaculaire au regard, mais férocement efficace. Et il est rassurant de constater que Bordeaux sait aussi remporter des matches à l'énergie, où la solidarité et la rigueur compensent une probable infériorité technique. Entre le très spectaculaire après-midi "portes ouvertes" mais..."concours de gaffes" contre Nîmes (3-3) où il avait cédé quasiment sur chaque attaque gardoise, et le succès en acier trempé de ce mercredi soir face à des Dogues qui en mordront beaucoup cette année, le choix est vite fait, en tout cas...Une utile répétition qui tombe à pic avant un match à Reims samedi (à vivre en direct sur nos ondes) qui pourrait bien ressembler à celui-ci. Au micro de Christophe Monzie qui commentait cette rencontre en direct intégral du Matmut Atlantique aux côtés de Michel Le Blayo, écoutez les réactions des entraineurs, Christophe GALTIER (LOSC) puis Eric BEDOUET (FCGB), Benoît COSTIL le gardien de but et capitaine du FCGB, homme du match, XEKA le milieu de terrain portugais du LOSC, et Younousse SANKHARE le milieu de terrain du FCGB. D'autres réactions bordelaises à écouter ce jeudi 27 septembre dans nos journaux de 7h à 18h, puis vendredi 28 septembre dans Le Week-end en Sport à partir de 19h15. Ne manquez pas non plus Top Girondins, le nouveau magazine consacré au FCGB, ce vendredi à 18h30, avec de nombreux invités au micro de Jérémy Berrié, Philippe Osuna et Christophe Monzie.

Avant Bordeaux / Lille (7e journée) : D'un extrême à l'autre

Trois jours seulement après avoir vaincu le dernier de la classe, changement de décor total pour les Girondins qui vont ... [la suite...]
écouter

Trois jours seulement après avoir vaincu le dernier de la classe, changement de décor total pour les Girondins qui vont recevoir le second du classement dans un match où l'opposition risque d'être d'un tout autre calibre. Les Dogues Lillois, autrement plus mordants que l'an passé à la même époque, ont eu besoin d'une année pour digérer la prise en mains "tumultueuse" du club nordiste par Gérard Lopez, avec à la clé une transhumance de recrues jamais constatée dans l'histoire du vieux club nordiste, de grandes manoeuvres, une mayonnaise qui ne prit jamais, assorti du départ prématuré de Marcelo Bielsa, avatars multiples qui le conduisirent finalement au bord du gouffre et de la rétrogradation, d'abord sportive (le LOSC n'obtint son maintien qu'à l'avant-dernière journée en signant un hold-up à Toulouse 3-2) puis administrative (par la DNACG). Mais les Dogues se sont bien relevés de cette parenthèse à oublier, et aujourd'hui ils sont sans conteste la surprise de ce début de saison, avec une seule défaite à la clé et une défense qui encaisse désormais des buts au compte-gouttes. La tâche des Girondins, sur le chemin du renouveau, s'annonce donc ardue, même si les vertus offensives affichées en Bretagne, avec nombre de duels remportés balle au pied, notamment sur les 2 premiers buts (alors qu'on n'en avait vu aucun à Prague trois jours auparavant, ce qui fut aussi l'une des explications à la défaite), laisse espérer qu'il y a peut-être moyen de percer le coffre-fort nordiste. Pour que le succès à Guingamp ne serve pas à rien, il est clair qu'il faut en tout cas enchaîner sur une (première) bonne série, dans ce qui sera une semaine capitale, sur le terrain (la première à 3 matches en 6 jours depuis le début de la saison) aussi bien qu'en coulisses, avec le rachat du club qui devrait être officiel ce vendredi 28 septembre. Au micro de Christophe Monzie, écoutez les réactions d'Eric BEDOUET (ici en photo après sa prise de fonction à Toulouse le 19 août) l'entraîneur du FCGB, et Jules KOUDE le défenseur central du FCGB. Pour entendre d'autres réactions bordelaises et des réactions lilloises d'avant-match, rendez-vous dans nos journaux de la semaine de 7h à 18h, puis ce mercredi 26 septembre dans le mag d'avant-match de Top Chrono à partir de 18h20. Coup d'envoi : 19h. Commentaires de Christophe Monzie et Michel Le Blayo.

Match à vivre en direct intégral du Matmut Atlantique sur toutes nos fréquences, sur notre site internet www.arlfm.com et sur l'appli "Les Indés Radios" (gratuite)
Lun. 24 Sept. 2018 : FOOTBALL - Féminin (Sports Magazine)

Football Féminin (Départemental) : Après Mérignac-Arlac / Gradignan (0-4)

Réaction de Laurent QUEYRET, l'entraineur du FC Gradignan.


écouter
Lun. 24 Sept. 2018 : RUGBY - Top 14 (Sports Magazine)

Toulon / Agen (33-3) : Toutes les réactions !

Lourde défaite à nouveau des Agenais cette fois à Mayol. Au micro de Francis Dalzovo qui commentait cette rencontre en direct ... [la suite...]
écouter

Lourde défaite à nouveau des Agenais cette fois à Mayol. Au micro de Francis Dalzovo qui commentait cette rencontre en direct du stade Mayol à Toulon aux côtés de William Ortolan, écoutez les réactions de Mauricio REGGIARDO le manager du SUALG et Patrice COLLAZO le directeur sportif du RC Toulon.
Lun. 24 Sept. 2018 : FOOTBALL - Régional 2 (Sports Magazine)

Football (Régional 2) : Après RC Bordeaux / Antonne Le Change (4-3)

Réaction de Jérôme LECOMTE, l'entraîneur du RC Bordeaux Métropole.


écouter
Lun. 24 Sept. 2018 : RUGBY - Féminin (Sports Magazine)

Rugby National (Elite 1 Féminine) : Après Tarbes / Stade Bordelais-UBB (10-19)

Réaction de Florent TORREGARAY l'entraineur des Lionnes du Stade Bordelais-UBB.


écouter
Lun. 24 Sept. 2018 : FOOTBALL - Ligue 1 (Sports Magazine)

Ligue 1 : Guingamp / Bordeaux (1-3) : Toutes les réactions !

Petit bol d'air pour les Girondins qui battent le dernier de la classe et qui s'extirpent de la zone dangereuse. Au micro de Gaetan Pinel ... [la suite...]
écouter

Petit bol d'air pour les Girondins qui battent le dernier de la classe et qui s'extirpent de la zone dangereuse. Au micro de Gaetan Pinel qui commentait ce match en direct du Roudourou à Guingamp, écoutez toutes les réactions d'après-match, et l'analyse de la rencontre par Christophe Monzie : réactions de Jules KOUNDE, défenseur du FCGB, Antoine KOMBOUARE, entraîneur de l'EAG, Eric BEDOUET, entraîneur du FCGB, François KAMANO, attaquant et buteur du FCGB (en photo, après avoir ouvert le score à la 53e minute), Bertrand DESPLAT, Président de l'EAG, Guessouma FOFANA, milieu de terrain de l'EAG.
Lun. 24 Sept. 2018 : BASKET - National (Sports Magazine)

Basket-Ball (NM3) : Après Castelnau Médoc / Saint Georges Montaigu(88-58)

Réactions d'Emmanuel CORABOEUF l'entraineur et Michel TRESMONTAN le président de Castelnau Médoc.


écouter
Lun. 24 Sept. 2018 : FOOTBALL - Régional 2 (Sports Magazine)

Football (Régional 2): Après Talence / Colayrac (5-2)

Réaction de Cyriaque OTTA l'entraineur de Talence.


écouter
Lun. 24 Sept. 2018 : RUGBY - Championnat Honneur (Sports Magazine)

Rugby Régional (Honneur) : Après Cestas / Cadaujac (10-16)

Réaction d'Eric MARROCQ le président de Cadaujac.


écouter
Lun. 24 Sept. 2018 : FOOTBALL - National 3 (Sports Magazine)

Football (National 3) : Après Pau B / Cestas (2-2)

Réaction de Laurent ABRIBAT l'entraîneur du SAG Cestas, bonne opération des Cestadais qui ramènent un point de leur ... [la suite...]
écouter

Réaction de Laurent ABRIBAT l'entraîneur du SAG Cestas, bonne opération des Cestadais qui ramènent un point de leur déplacement chez les réservistes palois.
Lun. 24 Sept. 2018 : RUGBY - Top 14 (Sports Magazine)

Rugby National, TOP 14 : Après-match, Bordeaux-Bègles / Clermont (23-19)

Réactions de Franck AZEMA le directeur sportif de Clermont, Romain BUROS l'arrière de l'UBB, Jefferson POIROT le pilier de l'UBB, Baptiste SERIN ... [la suite...]
écouter

Réactions de Franck AZEMA le directeur sportif de Clermont, Romain BUROS l'arrière de l'UBB, Jefferson POIROT le pilier de l'UBB, Baptiste SERIN l'ouvreur de l'UBB, et Rory TEAGUE le manager de l'Union Bordeaux Bègles au micro ARL de Julien Dourthe.
Lun. 24 Sept. 2018 : FOOTBALL - Régional 1 (Sports Magazine)

Football, Régional 1 : Après-match, La Brède / Bassin d'Arcachon (2-2)

Réactions de Christophe MARCHET l'entraîneur et Hugo PEYS le capitaine de La Brède, Steve SAVIDAN l'entraîneur ... [la suite...]
écouter

Réactions de Christophe MARCHET l'entraîneur et Hugo PEYS le capitaine de La Brède, Steve SAVIDAN l'entraîneur et Emeric POINGT le capitaine d'Arcachon au micro ARL de Bernard Soulié.
Lun. 24 Sept. 2018 : HOCKEY SUR GAZON (Sports Magazine)

Hockey sur gazon, Elite Féminine : Après-match, Ronchin / Mérignac (1-2)

Réaction du nouvel entraîneur du SA Mérignac, Jonathan MEY sur ce succès à l'extérieur des joueuses samistes.
écouter