Accueil > sports

les sports


recherchez :

à la une suivez en direct toutes les rencontres de :
FC Girondins de Bordeaux (L1), L'Union Bordeaux Bègles (Top 14), SU Agen Rugby (Top 14)

Sam. 06 Oct. 2018 : RUGBY - Top 14 (Top Chrono - matches du SUALG Rugby)

Top 14 (7e journée) Avant le derby Toulouse / Agen : Petit voyage mais gros péril pour le SUA

Au micro de Mathieu Duffour, écoutez la réaction de Mauricio REGGIARDO, le manager du SUALG, et Ugo MOLA l'entraîneur ... [la suite...]
écouter

Au micro de Mathieu Duffour, écoutez la réaction de Mauricio REGGIARDO, le manager du SUALG, et Ugo MOLA l'entraîneur du Stade Toulousain. Pour entendre d'autres réactions agenaises et toulousaines d'avant-match, rendez-vous ce vendredi 5 octobre 2018 dans nos journaux, puis dans Le Week-End en Sport à partir de 18h30, et samedi 6 octobre 2018 dans le mag d'avant-match de Top Chrono à partir de 20 heures, juste après la rencontre Grenoble / UBB. Coup d'envoi : 20h45. Commentaires de Francis Dal Zovo et Jean-Pierre Delserre.

Match à vivre en direct intégral du stade Ernest Wallon à Toulouse sur toutes nos fréquences, sur notre site internet www.arlfm.com et sur l'Appli "Les Indés Radios" (gratuite)
Ven. 05 Oct. 2018 : VOLLEY BALL - National (Le Week-end en sport)

Volley-Ball (Ligue B Masculine) : Stéphane HASSOUN dans les studios d'ARL

Stéphane HASSOUN, le président du club de Saint-Jean d'Illac volley ball (ASI Volley) était l'invité de ... [la suite...]
écouter

Stéphane HASSOUN, le président du club de Saint-Jean d'Illac volley ball (ASI Volley) était l'invité de Philippe Osuna dans les studios d'ARL en direct dans le cadre de l'émission "Le Week-end en Sport" ce vendredi 5 octobre 2018. A cette occasion a été évoquée la vie du club, avec un panorama complet sur les équipes séniors masculines et féminines mais aussi les jeunes. Et bien sûr, le groupe fanion qui accède pour la première fois de son histoire en Ligue B Pro. Effectifs, objectifs, aspect financier, etc... .
Ven. 05 Oct. 2018 : RUGBY - Championnat Fédérale 2 (Le Week-end en sport)

Rugby (Fédérale 2) : Avant Floirac / Aramits

Présentation de ce match avec Nicolas GUYAMIER, le président du CM Floirac.


écouter
Ven. 05 Oct. 2018 : RINK HOCKEY - National (Le Week-end en sport)

Rink Hockey Féminin : Championnat d'Europe au Portugal

Présentation avec Vanessa DARIBO, la capitaine de l'équipe de France de rink-hockey.


écouter
Ven. 05 Oct. 2018 : BASKET - Nationale Masculine 2 (Le Week-end en sport)

Basket-Ball (NM2) : Avant BB Marmande / Niort

Présentation de ce match avec Mickael DALLA-VALLE, dirigeant du BBM-Marmande.


écouter
Jeu. 04 Oct. 2018 : FOOTBALL - Europa League (Top Chrono - matches du FC Girondins de Bordeaux)

BORDEAUX / COPENHAGUE (1-2) : Pas vernis, certes, mais trop naïfs et brouillons

Un ange est passé sur le Matmut qui sonnait creux en ce jeudi soir estival (11 860 spectateurs, encore merci aux matches à 19 heures ... [la suite...]
écouter

Un ange est passé sur le Matmut qui sonnait creux en ce jeudi soir estival (11 860 spectateurs, encore merci aux matches à 19 heures en semaine, qu'ils soient de championnat ou de Coupe d'Europe...). Un ange qui a sans doute emporté avec lui la majeure partie des illusions européennes . Soyons honnêtes : même en faisant preuve d'un optimisme qui friserait l'inconscience, cela ne paraît pour l'instant pas réaliste, sur ce que l'on a vu jusqu'ici, tant à Prague que sur ce premier match à la maison. Malgré la grosse production d'Otavio, de loin le meilleur girondin, il leur a manqué bien trop de choses, à commencer laissé un peu d'espoir et qui en privait aussi leurs adversaires de deux, ce qui était un moindre mal et presque une aubaine tant ils avaient dû batailler pour l'arracher sur ce long dégagement de Koundé, cette remise de la poitrine de Cornelius pour Sankharé dont la frappe splendide en pleine course avait enfin raison de la vigilance de la pieuvre Andersen (1-1, 83e), les Marine et Blanc ont tout perdu et bu le calice jusqu'à la lie, à la faveur d'un scenario qu'on pouvait difficilement imaginer pire que ce qu'il fut. La réussite qui leur avait offert le succès providentiel sur Lille huit jours plus tôt (1-0) leur a cette fois résolument tourné le dos, c'est incontestable. Mais affirmer que cette rencontre fut le parfait cliché en négatif de celle face aux Nordistes serait réducteur et inexact, car Bordeaux ne peut s'en prendre qu'à lui-même d'avoir offert aux Danois - auteur de 3  quand la scoumoune et la maladresse (deux tirs sur les montants Kamano 29e, Tchouaméni 80e, un penalty de Kamano dans les nuages au pire moment, dans le temps additionnel du premier acte, ou une occasion aussi immanquable qu'un éléphant dans un corridor pour Karamoh seul face à Andersen 73e) avaient déjà démontré à l'envi que ce ne serait sur les têtes bordelaises ce jeudi soir, de toute évidence. Une imprudence payée cash sur l'ultime occasion du match rondement menée par les remplaçants danois, une touche anodine suivie d'une talonnade du perspicace Falk (pas Peter alias Columbo, mais sûrement son fils spirituel) prévisible comme le nez au milieu de la figure pour Robert Skov, inexplicablement seul à l'angle des 6 mètres pour ajuster Costil (1-2, 94e). Cette erreur-là ne devait rien à la malchance, mais bien à un manquement défensif grave que l'on n'a normalement pas le droit de commettre à un tel instant. Aussi grave que celui de la fin du premier acte, quand, sur l'un de leurs rares corners inutilement concédé par Pablo devant N'Doye, Gregus trouva au point de penalty la tête du chypriote Pieros Sotiriou (déjà buteur contre le Zenit au premier match), à une liste déjà trop longue. De telles erreurs pardonnent difficilement en championnat, elles sont rédhibitoires en Coupe d'Europe quand le curseur se trouve placé deux crans plus haut, ce n'est pas une nouveauté. On en croyait - sans doute un peu vite - les Girondins débarrassés, on se trompait. De même, pour généreux qu'il ait été, après ce ballon remonté sur un contre éclair, puis perdu par Kalu et en dernier lieu par Briand qui poussait trop loin son ballon au terme d'un contre peu académique, le penalty accordé par l'arbitre israélien M.Reinshreiber pour une faute de Papagiannopoulos qui parut assez mystérieuse, mais expédié dans les nuages par Kamano au milieu de la consternation générale (45e + 2), ne devait rien lui sur des transmissions à 3 mètres, sans opposition des danois. Scories regrettables et beaucoup trop nombreuses à ce niveau qui minèrent leur jeu et gâchèrent leur copie du premier acte, joué davantage en mode alternatif que sur une vraie maîtrise des évènements, les Danois ayant passé de nombreuses minutes dans le camp girondin, surtout en début de rencontre. Le penalty raté laissa donc l'emprise psychologique aux visiteurs, qui n'en demandaient pas tant, emprise dont ils surent profiter lors des 20 premières minutes du second acte où, après une timide frappe de Poundjé sur Andersen concluant un corner mal joué en deux temps sur la droite et trop téléphoné (48e), Bordeaux ne fut pas loin de la rupture, N'Doye voyant son caviar en retrait de Zeca auteur d'un petit pont sur Poundjé (57e) contré in extremis par Poundjé, imité par N'Doye sur un centre de Gregus après un loupé de Pablo (76e). Un nouveau corner du slovaque mettait encore les Girondins au supplice, mais Costil claquait heureusement la tête de Boilesen en corner (58e). On peut alors se demander pourquoi, devant un tel manque de répondant physique aux avant-postes, les Girondins n'avaient pas fait rentrer plus tôt Cornelius, après la pause par exemple. Le géant danois finit par faire son apparition, en même temps que Karamoh, et il ne fallut pas plus de 30 secondes pour que les deux remplaçants girondins, sur une touche de Poundjé de la gauche, ne soient étroitement impliqués dans une action brûlante et un cafouillage qu'Andersen sauva du pied, sur une frappe en pivot à bout portant du Milanais (62e). Suivirent donc le duel perdu par Karamoh face au portier danois, puis l'intérieur du pied de Tchouaméni, à la réception d'un bon débordement et d'un centre de Poundjé sur lequel Sankharé s'effaça intelligemment, mais qui vint se fracasser sur le montant droit d'Andersen, battu, Papagiannopoulos déviant la frappe au départ (80e). Copenhague peut sans doute s'estimer heureux d'un scenario que l'on n'a hélas que trop vu par le passé en Coupe d'Europe au détriment d'une équipe française, qui domine nettement mais en pure perte et laisse au final les visiteurs, bien plus réalistes, repartir avec le sourire. Et ceci malgré l'effarante expulsion de leur capitaine grec Carlos Zeca (93e), tout aussi surréaliste que l'avait été le carton jaune infligé à Pablo (65e) pour avoir effleuré N'Doye, qui sait tomber, alors qu'en première période, on se demande encore comment M.Reinshreiber put faire preuve de clémence sur ce tacle pied en avant de Gregus sur Kamano (25e), autrement plus dangereux. Une défaite qui s'ajoute à une affligeante soirée européenne pour les clubs français, Rennes ayant sombré au Kazakhstan à Astana (2-0), et Marseille s'étant montré incapable de s'imposer à Nicosie face à l'Apollon Limassol (2-2) après avoir mené 2-0... Un onzième match consécutif en phase de poule sans victoire pour les Girondins (la dernière en date remonte au 24 octobre 2013 au stade Chaban Delmas contre l'APOEL Nicosie avec un but d'Henrique à la...90e minute, mais Bordeaux n'a jamais gagné au Matmut jusqu'ici...) qui a ressemblé à et d'efficacité dans les zones de vérité. La suite de la compétition semblait inéluctable, avec une élimination consommée sur l'avant-dernier match à Liverpool (2-1). Pour ne pas connaître le même cheminement cette année qui lui semble pourtant promis, Bordeaux devra désormais réaliser un exploit majuscule à St Petersbourg, qui a battu Prague ce jeudi (1-0) et partage la tête du groupe C avec les Danois. A cet effet, un crochet par Lourdes avec une mise au vert est prévu peu avant le déplacement en Russie...Au micro de Christophe Monzie qui commentait cette rencontre en direct du Matmut Atlantique aux côtés de Michel le Blayo, écoutez les réactions des deux entraîneurs, Stale SOLBAKKEN (Copenhague) puis Eric BEDOUET (Bordeaux) ainsi qu'une interview exclusive du président du FC Copenhague Christian HOLMSTROM, ancien attaquant des Girondins de Bordeaux dans les années 70. D'autres réactions bordelaises à écouter ce vendredi 5 octobre dans nos journaux de 7h à 18h, puis dans Top Girondins (avec de nombreux invités) et Le Week-end en Sport à partir de 18h30, émissions présentées par Jérémy Berrié, Philippe Osuna et Christophe Monzie.
Mer. 03 Oct. 2018 : FOOTBALL - Europa League (Top Chrono - matches du FC Girondins de Bordeaux)

Avant Bordeaux / FC Copenhague : les réactions bordelaises !

Gaulois jusqu'au bout de leurs moustaches, Astérix et Obélix, touchés par la grâce de la potion magique, ont pour ... [la suite...]
écouter

Gaulois jusqu'au bout de leurs moustaches, Astérix et Obélix, touchés par la grâce de la potion magique, ont pour habitude, comme chacun sait, d'envoyer par le fond en moins de temps qu'il n'en faut pour l'écrire les drakkars vikings qui se dressent sur leur route. Y compris ceux qui semblent les plus redoutables. Les Girondins feront bien de s'inspirer de nos immortels héros nationaux ce jeudi 4 octobre au Matmut s'ils veulent continuer de porter la renommée de leur cité bien au-delà des frontières gauloises. Et il en faudra, par Toutatis, de la potion et peut-être des menhirs et quelques baffes (c'est une métaphore, bien sûr...) pour mettre à la raison ce bloc danois qui tient la mer comme pas deux, quelles que soient les eaux d'Europe dans lesquelles il croise. Les Italiens de l'Atalanta Bergame en ont perdu le Nord, éliminés aux tirs au but en barrage fin août sans leur marquer le moindre but (0-0 les deux fois), et le Zénit, qui croyait avoir fait le plus dur lors du premier match de poule en menant 1-0 au Telia Parken Stadium, n'a pu empêcher le jeune international chypriote Pieros Soteriou, ancien de l'APOEL Nicosie, d'arracher le partage des points en seconde période (1-1). C'est dire l'ampleur de la tâche qui attend les Girondins dans ce premier opus at home qui ressemble presque à un quitte ou double, déjà. En faisant le plein de points sur leurs 3 matches à domicile, il serait étonnant qu'ils n'accrochent pas l'une des deux places qualificatives de ce groupe C pour les Seizièmes. ce qui serait une haute performance, il ne faut pas se le cacher. Car quand on n'est qu'outsider et qu'on affronte 3 équipes qui dominent leur championnat respectif, il convient de nourrir des ambitions réalistes. Ce qui ne veut pas dire capituler, tant s'en faut. L'absence, coté danois, du redoutable buteur Viktor Fischer, blessé à la cheville en cours de match dimanche dernier en championnat lors de la défaite (2-1) du FC Copenhague, consommée en 3 minutes (76e, 79e) chez l'avant-dernier Vendsyssel, est plutôt une bonne chose pour les Girondins. Pas sûr cependant qu'ils gagnent au change, car le meilleur buteur actuel du club (9 buts cette saison), l'international sénégalais Dame N'DOYE, a fait dimanche son retour dans le groupe, après une blessure. Les Girondins, eux, sont au complet ou presque (sauf Mendy toujours convalescent). Il semble certes qu'ils aient retrouvé une assise défensive depuis deux rencontres, tendance qui demande à être confirmée face à cet adversaire de calibre européen, mais ils ne marquent pas beaucoup lorsque leur fer de lance Kamano n'est pas là, ou ne joue que des bouts de match. Il n'y a pourtant pas de Kamanodépendance, comme il existait autrefois la Malcomdépendance, c'est le capitaine des Girondins qui le dit. Mais que ce soit par lui ou par l'un de ses coéquipiers - même si c'est l'un des deux..Danois des Girondins qui s'y colle - il faudra bien trouver la faille dans cette défense bien organisée autour du gardien international finlandais Jesse Pekka Joronen. Au micro de Christophe Monzie, écoutez la conférence de presse d'Eric BEDOUET, le coach, et Benoît COSTIL, le gardien de but du FCGB. Pour ré-entendre ces réactions ainsi que les réactions danoises d'avant-match, et une interview exclusive d'un certain...Christian HOLMSTROM, actuel président de la section football du FC Copenhague et ancien avant-centre des Girondins au milieu des années 70, rendez-vous dans nos journaux de ce jeudi 4 octobre 2018 de 7h à 18h, puis dans le mag d'avant-match de Top Chrono à partir de 18h20. Coup d'envoi : 18h55. Commentaires de Christophe Monzie et Michel Le Blayo.

Match à vivre en direct intégral du Matmut Atlantique sur toutes nos fréquences, sur notre site internet www.arlfm.com et sur l'appli "Les Indés Radios" (gratuite), à télécharger via Apple Store.
Mer. 03 Oct. 2018 : FOOTBALL - Europa League (Top Chrono - matches du FC Girondins de Bordeaux)

Avant Bordeaux / Copenhague : les réactions Danoises !

Au micro de Christophe Monzie, écoutez la conférence de presse de Dame N'DOYE, l'attaquant international ... [la suite...]
écouter

Au micro de Christophe Monzie, écoutez la conférence de presse de Dame N'DOYE, l'attaquant international sénégalais du FC Copenhague, et Stale SOLBAKKEN, le coach norvégien (ancien milieu de terrain de Lillestroem).Pour ré-entendre ces réactions ainsi que les réactions bordelaises d'avant-match d'Eric Bédouet et Benoît Costil, et une interview exclusive d'un certain...Christian HOLMSTROM, actuel président de la section football du FC Copenhague et ancien avant-centre des Girondins au milieu des années 70, rendez-vous dans nos journaux de ce jeudi 4 octobre 2018 de 7h à 18h, puis dans le mag d'avant-match de Top Chrono à partir de 18h20. Coup d'envoi : 18h55. Commentaires de Christophe Monzie et Michel Le Blayo.

Match à vivre en direct intégral du Matmut Atlantique sur toutes nos fréquences, sur notre site internet www.arlfm.com et sur l'appli "Les Indés Radios" (gratuite), à télécharger via Apple Store.
Lun. 01 Oct. 2018 : RUGBY - Féminin (Sports Magazine)

Rugby (Elite 1 Féminine ): Après Stade Bordelais-UBB / Bayonne (13-26)

Au micro ARL de Bernard Soulié, les réactions d'Emma AYUSO, 1/2 de mêlée et de Mathieu CODRON, manager des Lionnes ... [la suite...]
écouter

Au micro ARL de Bernard Soulié, les réactions d'Emma AYUSO, 1/2 de mêlée et de Mathieu CODRON, manager des Lionnes de Bordeaux.
Lun. 01 Oct. 2018 : FOOTBALL - Coupe De La Région Aquitaine (Sports Magazine)

Football Régional : 3e tour de la Coupe de la Région Nouvelle Aquitaine

GUE DE SENAC / ARSAC LE PIAN 2-2 (4 tab à 3), présentation du club et évocation de cette rencontre de Coupe avec le ... [la suite...]
écouter

GUE DE SENAC / ARSAC LE PIAN 2-2 (4 tab à 3), présentation du club et évocation de cette rencontre de Coupe avec le président de Gué de Sénac, Christophe GERMAIN.

BELIN BELIET / CROISES DE BAYONNE 1-1 (3 tab à 2), réaction de Jérôme DUPY, entraîneur de Belin Beliet.
Lun. 01 Oct. 2018 : RUGBY - Top 14 (Sports Magazine)

Agen / Pau (25-28) : Toutes les réactions !

Le match aura été serré jusqu'au bout mais c'est finalement Pau qui remporte ce duel, encore une fois... ... [la suite...]
écouter

Le match aura été serré jusqu'au bout mais c'est finalement Pau qui remporte ce duel, encore une fois... Première défaite de la saison à Armandie pour Agen, malgré le bonus défensif. Au micro de Francis Dal Zovo, écoutez toutes les réactions d'après-match !
Lun. 01 Oct. 2018 : FOOTBALL - Ligue 1 (Sports Magazine)

Ligue 1 : Reims / Bordeaux (0-0) : Toutes les réactions !

Les Girondins ramènent un point de ce déplacement (0-0) chez une de leurs bêtes noires de la Ligue 1 (en photo, Andreas ... [la suite...]
écouter

Les Girondins ramènent un point de ce déplacement (0-0) chez une de leurs bêtes noires de la Ligue 1 (en photo, Andreas Cornelius en action, sous l'oeil de Youssouf, et des Rémois Konan et Chavalerin), et un 7e point sur 9 possibles, ils poursuivent leur remontée au classement. Ecoutez l'analyse de Christophe Monzie et à son micro, toutes les réactions d'après-match : Eric BEDOUET, coach des Girondins, David GUION, coach, Pablo CHAVARRIA, attaquant argentin du Stade de Reims, Benoît COSTIL, gardien de but et capitaine, Jules KOUNDE, défenseur central, et Stéphane MARTIN, Président du FCGB.
Lun. 01 Oct. 2018 : VOLLEY BALL - Régional (Sports Magazine)

Volley-Ball Régional (R1M) : Après JSA Bordeaux / CM Floirac (2-3)

Réaction de Stéphanie CELARIE, l'entraîneure du CM Floirac.


écouter
Lun. 01 Oct. 2018 : FOOTBALL - Coupe De France (Sports Magazine)

Football : 4e tour de la Coupe de France

MARMANDE / FC BASSIN ARCACHON 0-0 ( 5 tab à 4), réaction de Jérôme LEBOUC, l'entraîneur du FC Marmande 47 au ... [la suite...]
écouter

MARMANDE / FC BASSIN ARCACHON 0-0 ( 5 tab à 4), réaction de Jérôme LEBOUC, l'entraîneur du FC Marmande 47 au micro de Jérémy Colin.

AMBARES / AUDENGE 1-1 (5 tab à 6), réaction d'Eric MURVILLE, l'entraîneur de l'ES Audenge.

SAINT MEDARD EN JALLES / TALENCE 1-1 (3 tab à 4), réaction de Cyriaque OTTA, l'entraîneur de Talence.

SAINT EMILION / FC PORTES ENTRE 2 MERS 1-1 (4 tab à 1), réaction d'Alain BRINDOR, l'entraîneur de Saint-Emilion.
Lun. 01 Oct. 2018 : BASKET - Nationale Masculine 2 (Sports Magazine)

Basket-Ball (NM2) : Après Rezé / Val d'Albret (95-98)

Réaction de Greg ELORZA, l'entraîneur du Val d'Albret Basket.


écouter
Lun. 01 Oct. 2018 : RUGBY - Top 14 (Sports Magazine)

UBB / La Rochelle (34-22) : Toutes les réactions !

L'UBB, qui tenait le bonus offensif à la mi-temps Réactions d'Alexandre ROUMAT le troisième ligne de l'UBB, Nans ... [la suite...]
écouter

L'UBB, qui tenait le bonus offensif à la mi-temps Réactions d'Alexandre ROUMAT le troisième ligne de l'UBB, Nans DUCUING l'ailier de l'UBB, Lucas LEBRAUD le centre de l'UBB, Rory TEAGUE le manager de l'Union Bordeaux-Bègles, et Xavier GARBAJOSA l'entraîneur de La Rochelle, au micro ARL de Julien Dourthe qui commentait cette rencontre en direct intégral du Matmut Atlantique aux côtés de Xavier Pierre, entraîneur de l'US Léognan.

Pour les Espoirs de l'UBB, le sentiment de David ORTIZ, directeur du centre de formation de l'UBB et coach des Espoirs, après le match UBB / Grenoble (49-16).
Lun. 01 Oct. 2018 : HANDBALL - National (Sports Magazine)

Handball National (CDF) : Après-match, Pessac / Angoulême (26-22)

Réactions de Dimitri DELSOL l'entraineur de Pessac, et Ghislain FRADET l'entraineur d'Angoulême au micro ARL de Félix Chiocca.
écouter
Dim. 30 Sept. 2018 : RUGBY - Top 14 (Top Chrono - matches du SUALG Rugby)

Agen / Pau (25-28) : 3 minutes de trop pour un bonus bien amer

Au micro de Francis Dal Zovo qui commentait cette rencontre en direct intégral du stade Armandie à Agen aux côtés de ... [la suite...]
écouter

Au micro de Francis Dal Zovo qui commentait cette rencontre en direct intégral du stade Armandie à Agen aux côtés de Jean-Pierre Delserre, écoutez les réactions de Mauricio REGGIARDO, l'entraîneur du SUALG, et Quentin BETHUNE le pilier du SUALG. D'autres réactions agenaises et paloises à écouter ce lundi 1er octobre dans nos journaux de 7h à 18h, puis dans Sports Magazine à partir de 18h30.

REIMS / BORDEAUX (0-0) : Ils ne rentreront pas frustrés, cette fois...

Bien sûr, on pourra toujours regretter (mais pas longtemps) que les Girondins n'aient pas sabré le Champagne par une victoire sur ... [la suite...]
écouter

Bien sûr, on pourra toujours regretter (mais pas longtemps) que les Girondins n'aient pas sabré le Champagne par une victoire sur ce terrain maudit du stade Auguste Delaune. Peut-être y avait-il la place cette année, face à ce Stade de Reims muet depuis 3 rencontres à domicile. Mais globalement c'est la satisfaction d'un bon point de pris qui prévaut et qui clôt une semaine fructueuse (7 points sur 9 possibles). Ils sont tant de fois repartis de cet endroit avec la frustration ou la honte sur leurs épaules (en octobre 2014 on se souvient que c'est même Julien Faubert qui avait dévié dans son propre but un centre de Fortes pour le seul but de la victoire rémoise...) qu'on ne boudera pas son plaisir, même si les occasions d'inquiéter Mendy furent rares, mais cadrées (Youssouf 31e, Lerager 51e à la conclusion d'un beau mouvement initié par Sabaly puis Cornelius, Kamano 82e). Bordeaux a globalement subi dans cette rencontre, mais les Champenois, qui ont accumulé les corners (6 contre 0 sur leur seul premier acte) n'en ont jamais fait bon usage parce qu'ils n'ont jamais pris le dessus sur une défense girondine qui est en train de gagner en efficacité - il était temps -, bien organisée autour de Pablo et Koundé, encore une fois intraitables. Le Brésilien ne se laissa prendre en défaut qu'une seule fois, sur un déboulé côté gauche du remplaçant Kamara, tout juste entré en jeu, qui avait déjà échappé à Lerager puis Sabaly mais dont la percée échoua par un ballon sur le petit filet de Costil (70e). La plus nette occasion des Rémois survint au moment où un long ballon de la gauche de Konan fut redressé au second poteau le long de la ligne de but par Foket, parfois trop libre de ses mouvements, mais il manqua quelques centimètres au coréen Suk pour glisser le cuir dans le but (83e). Pour le reste, malgré beaucoup de coups de pieds arrêtés et des coups-francs à distance moyenne obtenus en fin de match, jamais ils ne mirent à contribution Benoît Costil qui n'eut pas un seul arrêt à effectuer dans le match, contrairement aux miracles qu'il avait eu à réaliser contre Lille 72 heures plus tôt. On notera aussi, sur une touche rémoise vite jouée et remisée en cloche par Chavalerin, ce bon jump du coréen Suk sautant plus haut que Sabaly pour décroiser sa tête à côté du but (29e), et côté girondin, cette bonne inspiration de De Préville, qui retrouvait une pelouse familière, venant au pressing sur Mendy dont il contra le dégagement tardif, mais pas avec autant de bonheur que Laborde à Odessa en Europa League le 9 août dernier...Et si Bordeaux termina avec 4 attaquants après les entrées de Kamano (61e) puis Karamoh (73e) et Briand (81e), il ne fut pas pour autant plus incisif, or les Girondins savent qu'ils devront gagner en percussion pour forcer le verrou Danois jeudi prochain au Matmut, leur chance d'exister dans ce groupe C sera à ce prix. On regrettera les cartons infligés par l'ineffable M.Ben El Hadj tour à tour à Cornelius (41e, que l'on n'a toujours pas compris alors qu'il venait de prendre une semelle de Romao), et Tchouameni (70e), dont l'intervention, virile mais correcte sur ce même Romao puisqu'il jouait le ballon, ne méritait pas cette sanction. Celui, plus logique, que reçut Maxime Poundjé en fin de match (90e), se sacrifiant pour le bien de l'équipe, privera le défenseur girondin du prochain match de championnat. Relégables il y a une semaine, les Girondins poursuivent leur invincibilité, remontent à la 8e place et "normalisent" leurs statistiques, notamment défensives, la patte de Ricardo commence déjà à opérer...Mais il importait tellement de serrer la vis qu'on ne peut que s'en féliciter... Au micro de Christophe Monzie qui commentait cette rencontre en direct intégral du stade Auguste Delaune à Reims, écoutez les réactions des deux entraîneurs Eric BEDOUET (FCGB) et David GUION (Stade de Reims) ainsi que le président des Girondins Stéphane MARTIN. D'autres réactions bordelaises et rémoises à écouter ce lundi 1er octobre dans nos journaux de 7h à 18h, puis dans Sports Magazine à 18h30. Et des places assises à gagner avec ARL toute cette semaine pour la rencontre  d'Europa League Bordeaux / Copenhague du 4 octobre au Matmut à 18h55 !
Sam. 29 Sept. 2018 : FOOTBALL - Ligue 1 (Top Girondins)

Top Girondins : Emission du vendredi 28 septembre 2018

Ecoutez le 3e numéro de "Top Girondins", chronique consacrée à l'actualité du ... [la suite...]
écouter

Ecoutez le 3e numéro de "Top Girondins", chronique consacrée à l'actualité du FC Girondins de Bordeaux, ce vendredi 28 septembre sur ARL à 18h30, animée par Jérémy Berrié de Girondins4Ever, Philippe Osuna et Christophe Monzie. De nombreux invités au micro d'ARL dont Brahim THIAM, ancien joueur pro ,et consultant télé, et Pierrot LABAT, du centre de formation du FCGB.
Sam. 29 Sept. 2018 : RUGBY - Top 14 (Top Chrono - matches du SUALG Rugby)

Top 14 (6e journée) Avant Agen / Pau : Le SUA doit rebondir face à son vieux rival

Au micro de Francis Dal Zovo, écoutez la réaction de Mauricio REGGIARDO le manager du SUALG. Pour entendre d'autres ... [la suite...]
écouter

Au micro de Francis Dal Zovo, écoutez la réaction de Mauricio REGGIARDO le manager du SUALG. Pour entendre d'autres réactions dont celle du sélectionneur des Bleus Jacques BRUNEL et des réactions paloises d'avant-match, rendez-vous ce vendredi 28 septembre 2018 dans Le Week-End en Sport à partir de 18h30, puis samedi 29 septembre 2018 dans le mag d'avant-match deTop Chrono à partir de 17h05. Coup d'envoi : 18h. Commentaires de Francis Dal Zovo et Jean-Pierre Delserre.

Match à vivre en direct intégral du stade Armandie à Agen sur les fréquences lot-et-garonnaises d'ARL 90 FM et 98.1 FM, et sur notre site internet www.arlfm.com, cliquez sur "Ecouter ARL 47". Puis à partir de 19h50, suivez la rencontre de Ligue 1 Reims / Bordeaux en direct intégral du stade Auguste Delaune à Reims.