Accueil > sports

les sports


recherchez :

à la une suivez en direct toutes les rencontres de :
FC Girondins de Bordeaux (L1), L'Union Bordeaux Bègles (Top 14), SU Agen Rugby (Top 14)

Lun. 03 Sept. 2018 : FOOTBALL - Ligue 1 (Sports Magazine)

Rennes / Bordeaux (2-0) : Toutes les réactions !

La 3e défaite des Girondins en 4 rencontres de championnat de L1, la situation se complique sérieusement. Les Rennais ont mis ... [la suite...]
écouter

La 3e défaite des Girondins en 4 rencontres de championnat de L1, la situation se complique sérieusement. Les Rennais ont mis à la raison les Bordelais en un quart d'heure qui pointent à l'avant dernière place du classement avec 3 points. Au micro ARL de David Phelippeau qui commentait cette rencontre en direct intégral depuis le Roazhon Park de Rennes, écoutez les réactions de Benoît COSTIL le gardien de but et capitaine des Girondins, Clément GRENIER le milieu de terrain, Ramy BENSEBAINI le défenseur du SRFC buteur de ce match, Eric BEDOUET l'entraîneur du Football Club Girondins de Bordeaux, Jérémy GELIN le milieu de terrain du SRFC, ainsi que l'analyse de Christophe Monzie.

Prochain match des Girondins le dimanche 16 septembre au Matmut Atlantique Bordeaux / Nîmes, en direct intégral sur toutes nos fréquences et sur notre site internet www.arlfm.com. Coup d'envoi à 17h. Commentaires de Christophe Monzie et Michel Le Blayo.
Lun. 03 Sept. 2018 : FOOTBALL - Coupe De France (Sports Magazine)

Football Régional, Coupe de France (2e tour) : Bazas / Hiriburuko Ainhara (2-1 AP)

BAZAS / HIRIBURUKO AINHARA (2-1 après prolongation) : Réaction d'Olivier HERIVEAU, l'entraîneur du Patronage Bazadais ... [la suite...]
écouter

BAZAS / HIRIBURUKO AINHARA (2-1 après prolongation) : Réaction d'Olivier HERIVEAU, l'entraîneur du Patronage Bazadais (R3), après l'exploit des Bazadais face aux Basques de St Pierre d'Irube, récemment promus en Régional 1. Jordy Gomez a signé un doublé pour les Girondins (69e et 113e minutes).
Lun. 03 Sept. 2018 : RUGBY - Top 14 (Sports Magazine)

Après-match, Agen / Perpignan (25-23) Toutes les réactions !

Premier match à domicile et première victoire ! Dans un match assez ouvert, mais où il a parfois péché par ... [la suite...]
écouter

Premier match à domicile et première victoire ! Dans un match assez ouvert, mais où il a parfois péché par excès de facilité, le SUA LG est venu à bout du promu Perpignan qui aura fait durer le suspense et même manqué la penalité de la gagne sur la sirène... Au micro ARL de Francis Dal'zovo qui commentait cette rencontre en direct intégral d'Armandie aux côtés de Jean-Pierre Delserre, écoutez les réactions de Quentin BETHUNE le pilier et capitaine du SUALG, Christian LANTA le manager de l'USA Perpignan, et Mauricio REGGIARDO le manager du Sporting Union Agen Lot-et-Garonne.

Prochain match, Racing 92 / Agen en direct intégral, coup d'envoi à 19h00 ce samedi 8 septembre 2018, sur toutes les fréquences d'ARL, Aquitaine Radio Live, et sur notre site internet arlfm.com. Commentaires de Nicolas Fillon.
Lun. 03 Sept. 2018 : FOOTBALL - Coupe De France (Sports Magazine)

Football Régional, Coupe de France (2e tour) : Colayrac / FC Graves (0-2)

Réaction de Nicolas BARRERE, l'entraîneur du FC Graves après cette qualification en terre lot-et-garonnaise pour le 3e ... [la suite...]
écouter

Réaction de Nicolas BARRERE, l'entraîneur du FC Graves après cette qualification en terre lot-et-garonnaise pour le 3e tour de la Coupe de France.
Lun. 03 Sept. 2018 : RUGBY - Championnat Fédérale 1 (Sports Magazine)

Rugby National (Fédérale 1) : Marmande / Lavaur (21-11) Les réactions !

Le promu marmandais se paie le champion de France en titre ! Belle performance des Lot-et-Garonnais pour l'entame de ce championnat. ... [la suite...]
écouter

Le promu marmandais se paie le champion de France en titre ! Belle performance des Lot-et-Garonnais pour l'entame de ce championnat. Réaction de Franck TAUZIN, le manager de l'US Marmande Rugby.
Lun. 03 Sept. 2018 : FOOTBALL - National 3 (Sports Magazine)

Football Régional (National 3) : Limoges / Cestas (0-0), les réactions !

LIMOGES / CESTAS (0-0) : un bon résultat pour les hommes de Laurent ABRIBAT (entraîneur du SAGC) qui réagit à ce ... [la suite...]
écouter

LIMOGES / CESTAS (0-0) : un bon résultat pour les hommes de Laurent ABRIBAT (entraîneur du SAGC) qui réagit à ce début de championnat encourageant.
Lun. 03 Sept. 2018 : RUGBY - Top 14 (Sports Magazine)

Après-match, Stade Français / Bordeaux-Bègles (20-8) Toutes les réactions !

Après un beau succès bonifié à domicile contre Pau, les Unionistes, totalement stériles en seconde ... [la suite...]
écouter

Après un beau succès bonifié à domicile contre Pau, les Unionistes, totalement stériles en seconde période (0 point marqué), ont encore une fois baissé pavillon en terre parisienne, commettant trop d'erreurs dans cette rencontre. Au micro ARL de Nicolas Fillon qui commentait cette rencontre en direct intégral du stade Jean Bouin à Paris, écoutez les réactions de Jules PLISSON le demi d'ouverture du Stade Français, Alexandre ROUMAT le 3ème ligne de l'UBB, Baptiste SERIN le demi de mêlée de l'UBB, et Rory TEAGUE le manager de l'Union Bordeaux-Bègles.

Prochain match, Bordeaux-Bègles / Montpellier en direct intégral sur ARL, coup d'envoi à 14h45 ce samedi 8 septembre 2018, à écouter sur toutes les fréquences d'ARL, Aquitaine Radio Live, et sur notre site internet arlfm.com. Commentaires de Julien Dourthe.
Lun. 03 Sept. 2018 : (Sports Magazine)

Inauguration : Salle Bellegrave à Pessac

Samedi 1er septembre 2018 se déroulait à Pessac (33), l'inauguration officielle du magnifique complexe sportif de ... [la suite...]
écouter

Samedi 1er septembre 2018 se déroulait à Pessac (33), l'inauguration officielle du magnifique complexe sportif de Bellegrave très attendu par tous les sportifs pessacais. Un reportage de Philippe Osuna avec l'interview exclusive de Franck RAYNAL, Maire de la Ville de Pessac.

Rennes / Bordeaux (2-0) : KO en 3 minutes, pathétiques ensuite...

La bullshit que l'on redoutait pour le match face à Gand est finalement arrivée avec 3 jours de retard en Bretagne, mais dans ... [la suite...]
écouter

La bullshit que l'on redoutait pour le match face à Gand est finalement arrivée avec 3 jours de retard en Bretagne, mais dans les grandes largeurs. On avait déjà vu un Bordeaux stérile mais diminué numériquement contre Strasbourg, puis une bonne mi-temps (la première) à Toulouse, mais cette fois, il faudra chercher longtemps pour retenir chez les Girondins quelque chose de positif de ce non-match en Bretagne. Une sortie de route qu'avec indulgence, on préfèrera mettre sur le compte de la fatigue (10e match de la saison, déjà) et espérer qu'il s'agit de la bonne explication. En tout cas les années se suivent et se ressemblent. Malmené souvent par les Marine et Blanc aussi bien à Bordeaux que chez lui, Rennes n'a plus peur des Girondins depuis deux saisons et est même en passe de devenir leur bête noire. Une fois encore, comme lors des deux matches de la saison passée, ce sont deux erreurs monumentales qui ont offert aux hommes de Lamouchi un succès facile. Erreurs d'autant moins pardonnables qu'elles sont arrivées à 3 minutes d'intervalle et sur deux actions totalement similaires, en l'occurrence deux corners, avec une défense girondine à la rue face à André (12e) puis Bensabaïni (15e), faiblesse chronique des bordelais depuis plusieurs saisons.  A la pause, sauvés par la grosse maladresse des Rennais et notamment de Siebatcheu ou Sarr qui ratait l'immanquable dans le temps additionnel (45e + 2), et les parades décisives de Costil, seul bordelais à évoluer à son niveau ce dimanche, les Girondins pouvaient s'estimer heureux que l'addition ne soit pas doublée, après ce qui fut leur pire première période depuis le début de la présente saison. Après les citrons, le SRFC s'attacha à gérer son avance autant que son effectif, face à des Girondins qui n'auraient pas fait de mal à une mouche, même en jouant deux heures de plus, exception faite d'une frappe à angle fermé sur le poteau de Sankharé (86e). Les joueurs ont beau dire qu'ils aiment jouer tous les 3 jours, l'affligeante sortie bretonne est venue souligner au trait rouge la fatigue qu'on avait déja aperçue à Gand au match aller, et quatre jours plus tôt à Toulouse. Il est grand temps que la mini-trêve arrive pour un groupe émoussé qui, avec 3 points sur 12 possibles, effectue son pire début de saison depuis 18 ans...Le plus inquiétant est qu'il ne les a pas perdus face à des ténors de l'épreuve, tant s'en faut. Si ce n'est pas encore tout à fait l'état d'urgence en championnat, cela commence à y ressembler séreusement. Au micro ARL de David Phelippeau qui commentait cette rencontre en direct intégral du Roazhon Park de Rennes écoutez les réactions de Benoît COSTIL le gardien de but des Girondins, et d'Eric BEDOUET l'entraîneur du FCGB. D'autres réactions bordelaises et rennaises à écouter ce lundi 3 septembre dans nos journaux de 7h à 18h, puis dans Sports Magazine à partir de 18h30.
Dim. 02 Sept. 2018 : RUGBY - Top 14 (Top Chrono - matches du SUALG Rugby)

Agen / Perpignan (25-23) : Le SUA joue à se faire peur

Alors qu'il a mené 25-16 et aurait dû virer nettement en tête à la pause après l'essai de Vaka (33e) ... [la suite...]
écouter

Alors qu'il a mené 25-16 et aurait dû virer nettement en tête à la pause après l'essai de Vaka (33e) s'il n'avait pas offert 10 points à son hôte au pire moment, le SUA aura tremblé jusqu'au bout pour empocher son premier succès de la saison à domicile. La grande force du promu perpignanais aura été de ne jamais capituler et de disposer en la personne de Jackson d'un buteur efficace, même si, dans un silence de cathédrale, le centre nord-irlandais de l'USAP a raté, de 55 mètres, la penalité de la gagne (80e) qui eût glacé tout Armandie. La grande erreur des Agenais aura été de perdre beaucoup trop de ballons dans les rucks, de se mettre à la faute plus souvent qu'à leur tour et de sortir un peu vite du match en pensant que l'affaire serait dans le sac, en ne tentant pas des points faciles et en se fendant parfois de relances improbables. Les 3 essais lot-et-garonnais (dont un doublé de Mc Intyre) ont bien failli ne pas être suffisants pour un SUA qui, plus rigoureux, n'aurait jamais tremblé. L'essentiel est assuré, mais l'USAP ramène un point de bonus défensif qui pourrait valoir cher au moment du décompte final. Au micro ARL de Francis Dal'Zovo qui commentait cette rencontre en direct intégral depuis le stade Armandie aux côtés de Jean-Pierre Delserre, écoutez la réaction de Mauricio REGGIARDO l'entraîneur du SUALG. D'autres réactions agenaises et perpignanaises à écouter ce lundi 3 septembre dans nos journaux de 7h à 18h, puis dans Sports Magazine à partir de 18h30.
Dim. 02 Sept. 2018 : RUGBY - Top 14 (Top Chrono - matches de l'UBB Rugby)

Stade Français / Bordeaux-Bègles (20-8) : Rien de nouveau pour l'UBB sous le soleil parisien...

Au micro ARL de Nicolas Fillon qui commentait cette rencontre en intégralité depuis le stade Jean Bouin à Paris, ... [la suite...]
écouter

Au micro ARL de Nicolas Fillon qui commentait cette rencontre en intégralité depuis le stade Jean Bouin à Paris, écoutez les réactions de Jules PLISSON le demi d'ouverture du Stade Français et de Rory TEAGUE le manager de l'UBB. D'autres réactions bordelaises et parisiennes à écouter ce lundi 3 septembre 2018 dans nos journaux de 7h à 18h, puis dans Sports Magazine à partir de 18h30.

Avant Rennes / Bordeaux (4e journée) : Une revanche à prendre pour les Girondins

Sur la lancée de leur qualification européenne contre La Gantoise et alors qu'en coulisses, les choses ont ... [la suite...]
écouter

Sur la lancée de leur qualification européenne contre La Gantoise et alors qu'en coulisses, les choses ont considérablement bougé à la dernière minute du mercato estival (arrivées en prêt de l'international Danois Andreas Cornelius en provenance de l'Atalanta Bergame et de l'attaquant ivoirien de l'Inter de Milan Yann Karamoh), en attendant le retour probable du brésilien Ricardo (déjà aux Girondins durant deux saisons de 2005 à 2007) à la tête du groupe professionnel avec son adjoint Patrick Colleter, les Girondins poursuivent leurs travaux forcés avant une trêve le week-end prochain qui sera sans doute particulièrement bienvenue, au bout d'un marathon de 10 matches en un peu plus de cinq semaines. Le Stade Rennais, autre européen qualifié d'office, lui, pour les phases de poules, ne leur avait pas vraiment réussi la saison passée, avec deux défaites (1-0 au Roazhon, 2-0 à Bordeaux) sur des cadeaux offerts aux Bretons. Défaites qui s'étaient d'ailleurs avérées décisives au moment du classement final et sans lesquelles les rôles auraient sans doute été inversés, Bordeaux laissant alors la 6e place aux Rouge et Noir et bénéficiant de la 5e. Cette fois il ne faudra pas rentrer bredouille, même si les Rennais, pas encore lancés à plein régime, ont été à deux doigts de dompter l'OM chez lui (2-2). Au micro ARL de Christophe Monzie, écoutez la réaction de Nicolas DE PREVILLE l'attaquant du FCGB, Eric BEDOUET l'entraineur du FCGB, et Sabri LAMOUCHI l'entraineur de Rennes. D'autres réactions bordelaises et des réactions rennaises d'avant-match à écouter ce vendredi 31 août dans Le Week-end en Sport à partir de 19h, puis dimanche 2 septembre dans le mag d'avant-match de Top Chrono à partir de 16h15. Coup d'envoi : 17h. Commentaires de David Phelippeau.

Match à suivre en direct intégral du Roazhon Park de Rennes sur toutes nos fréquences, sur notre site internet www.arlfm.com et sur l'appli "Les Indés Radios" (gratuite) à télécharger sur votre mobile.
Sam. 01 Sept. 2018 : RUGBY - Top 14 (Top Chrono - matches du SUALG Rugby)

Avant Agen / Perpignan : Déjà pas de droit à l'erreur pour le SUA

Au micro ARL de Mathieu Dufour, écoutez les réactions de Mauricio REGGIARDO le manager du SUALG, et Christian LANTA le manager ... [la suite...]
écouter

Au micro ARL de Mathieu Dufour, écoutez les réactions de Mauricio REGGIARDO le manager du SUALG, et Christian LANTA le manager de Perpignan. D'autres réactions agenaises à écouter ce vendredi 31 août dans Le Week-end en Sport à partir de 19h, puis Dimanche 2 septembre dans le mag d'avant-match de Top Chrono à partir de 12 heures. Coup d'envoi : 12h30, commentaires de Francis Dal Zovo et Jean-Pierre Delserre.

Match à suivre en direct du stade Armandie à Agen sur toutes nos fréquences, sur notre site internet www.arlfm.com et sur l'appli "Les Indés Radios" (gratuite) à télécharger sur votre mobile.
Ven. 31 Août 2018 : FOOTBALL - Féminin (Le Week-end en sport)

Football Féminin : Eric DAUREU invité d' ARL

Présentation avec Eric DAUREU l'entraîneur des féminines du Sud Gironde FC, de l'entente Sud Gironde-Bazas.


écouter
Ven. 31 Août 2018 : RUGBY - Championnat Fédérale 1 (Le Week-end en sport)

Rugby National, Fédérale 1 : Avant-match, Marmande / Lavaur

Présentation avec Jacky ARPOULET, le président de l'US Marmande pour la rencontre de Fédérale 1, Marmande / Lavaur ... [la suite...]
écouter

Présentation avec Jacky ARPOULET, le président de l'US Marmande pour la rencontre de Fédérale 1, Marmande / Lavaur ce dimanche 2 septembre 2018 à 16h00 pour la 1ère journée de Fédérale 1.Création de la boutique en ligne à l'US Marmande !
Ven. 31 Août 2018 : FOOTBALL - Europa League (Barrage Retour) (Top Chrono - matches du FC Girondins de Bordeaux)

BORDEAUX / LA GANTOISE (2-0) : L'Europe leur ira comme un Gand...

In the pocket ! En battant logiquement une accrocheuse formation belge, les Girondins ont composté leur billet pour la phase de groupe de ... [la suite...]
écouter

In the pocket ! En battant logiquement une accrocheuse formation belge, les Girondins ont composté leur billet pour la phase de groupe de l'Europa League, qui se déroulera de la mi-septembre à la mi-décembre. Avec une 5e victoire en 6 rencontres disputées, au terme d'un marathon de près d'un mois et demi qui n'aura donc pas servi à rien. Un succès capital, premier clean-sheet de la saison, qui arrive 4 jours après une victoire libératrice contre Monaco, dans un Matmut copieusement rempli (35 000 spectateurs). Les sourires étaient de rigueur dans les vestiaires autant qu'en zone mixte à l'heure des interviewes, et il régnait au Matmut une once de légèreté (de fantaisie même, y compris dans les propos du président Martin) qu'on n'avait plus connue depuis un bon moment. Depuis la fin de la saison dernière, pour dire le vrai, et la qualification in extremis pour les tours préliminaires de ladite épreuve. Certes, tout n'a pas été parfait, Bordeaux a connu quelques passages à vide, mais sur les deux matches, les Girondins ont su mener leur barque, ne pas partir la fleur au fusil et leur qualification est méritée. Le scenario de ce match retour leur fut de surcroît idéal, puisque la première occasion alla à Dame, quand le buteur du moment, François Kamano (en photo, félicité par Briand et Poundjé) bien lancé par un Lerager des grands soirs dans le coeur de la défense gantoise, ajusta calmement Kalinic d'un plat du pied gauche (1-0, 9e). La plus grosse occasion des belges arriva finalement quelques minutes après, alors qu'étrangement les Girondins avaient reculé de dix mètres après l'ouverture du score et peinaient à conserver le ballon, après une entame idéale : Laissé trop libre de ses mouvements, le remuant Chakvetadze conluait sa chevauchée côté gauche d'une frappe déviée in extremis par Palencia, qui retombait sur l'arête du but de Costil (22e). La chance des hommes de Verhaeghe venait de passer, tout ce qu'ils allaient ensuite tenter au cours du match ne serait plus de nature à menacer réellement le portier des girondins, récemment rappelé dans le groupe France par Didier Deschamps après la blessure de Mandanda. Sur un ballon perdu par Poundjé et récupéré par Chakvetadze, Odjidja ne pouvait cadrer sa frappe (25e). Puis les Girondins retrouvaient leurs esprits, sous l'impulsion d'un Kalu très incisif, qui trouvait Kalinic sur sa frappe enroulée (31e), puis sur un coup franc à 25 mètres (35e). Les Girondisn manquaient le break sur une action initié par Palencia côté droit, face auquel Asaré le capitaine belge ne s'autorisait plus les montées qu'il avait osées à l'aller, Tchouameni se retournait et centrait en pivot, mais Kalinic réalisait un arrêt réflexe sur la reprise de Briand du droit au point de penalty (38e). Et il s'en fallait d'un crampon que le jeune milieu de terrain bordelais ne reprenne victorieusement un centre au cordeau de Kalu, bien lancé par Briand sur la gauche (43e). Un premier acte plaisant et rythmé sans temps mort, malgré les errances du référé espagnol M.Manzano plus prompt à distribuer des cartons aux Girondins sur leur première faute (Plasil 9e, Tchouaméni 16e) qu'à sanctionner Foket pour l'ensemble de son oeuvre (5 grosses fautes sur la seule première période, en toute impunité) ou certains de ses coéquipiers, coupables de fautes grossières en seconde période. En seconde période, Gent, privé de son métronome Oudjidja sorti sur blessure à la pause, avait du mal à enchaîner et c'est Bordeaux qui se montrait menaçant, sur fond de banderoles déployées par les Ultras aux messages extrêmement clairs pour la Direction du club. Jusqu'à ce que le véloce Kalu n'aille provoquer son ancien coéquipier Plastun au point de l'obliger à commettre une faute indiscutable sur le flanc droit de la surface. Le penalty, capital, était calmement transformé par Briand d'un contrepied parfait (2-0, 64e). Il restait alors à tenir le coup sans cesser de jouer, ce que Bordeaux réussit assez bien malgré quelques coups de mou comme lors du premier acte. Mais si Costil devait s'employer uen dernière fois sur une frappe sans angle de Chakvetadze, le meilleur belge de la soirée (88e), en contres, c'est quand même Bordeaux qui avait disposé de plusieurs balles de 3-0, notamment sur une échappée solitaire de Youssouf sur le flanc droit qui tergiversait et se faisait reprendre au moment d'aller défier Kalinic (90e). Trois ans après l'avoir quittée sans gloire en terminant dernier du groupe, éliminé prématurément l'an passé à Videoton en Hongrie, Bordeaux retrouve donc la phase de groupe de l'Europa League où il rejoint Rennes et Marseille, avec la perspective d'affronter quelques grosses pointures comme Arsenal ou Chelsea. Placé dans le 3e chapeau, il connaîtra ses 3 adversaires lors du tirage de ce vendredi 31 août à 13 heures à Nyons en Suisse...et peut-être en suivant le nom de l'avant-centre qu'il recherche depuis un certain temps, et qui pourrait bien arriver d'Outre Manche, mais seulement sous la forme d'un prêt...Au micro de Christophe Monzie qui commentait cette rencontre en direct intégral du Matmut Atlantique aux cotés de Michel le Blayo, écoutez les réactions des deux coaches Yves VERHAEGHE du KAA Gent, puis d'Eric BEDOUET du FCGB, Jimmy BRIAND 2e buteur de la soirée sur penalty, Maxime POUNDJE, défenseur latéral gauche du FCGB, Benoît COSTIL, gardien de but et capitaine, rappelé en équipe de France par Didier Deschamps pour suppléer Mandanda blessé, et Aurélien TCHOUAMENI, milieu de terrain des Girondins, dont le nom était (enfin !) bien orthographié par l'UEFA sur la feuille de match hier soir (il a fallu pour cela 6 matches de Coupe d'Europe...)
Ven. 31 Août 2018 : RUGBY - Top 14 (Top Chrono - matches de l'UBB Rugby)

Avant Stade Français / Bordeaux Bègles : l'UBB prête pour un exploit dans la capitale ?

Après sa belle victoire sur Pau, l'UBB a-t-elle les moyens de mettre un terme à sa malédiction parisienne au stade Jean ... [la suite...]
écouter

Après sa belle victoire sur Pau, l'UBB a-t-elle les moyens de mettre un terme à sa malédiction parisienne au stade Jean Bouin face à des franciliens qui n'ont pas non plus raté leurs débuts en allant rosser Perpignan sur ses terres pour la journée d'ouverture ? Hormsi un joli coup réalisé le 5 décembre 2015 en effet (victoire 24-21), les Girondins, s'ils ont souvent eu le dernier mot en Gironde, ont en revanche régulièrement essuyé des revers cinglants dans la capitale, encaissant chaque fois plus de 30 points. Au micro ARL, écoutez les réactions de Brock JAMES le demi d'ouverture de l'UBB, Jean-Baptiste POUX le co-entraîneur de l'UBB, et Kylan HAMDAOUI l'arrière du Stade Français. D'autres réactions à écouter ce vendredi 31 août 2018 dans Le Week-end en sport à partir de 19h, puis samedi 1er septembre dans le mag d'avant-match de Top Chrono à partir de 17h20. Coup d'envoi : 18h, commentaires de Nicolas Fillon.

Match à suivre en direct intégral sur toutes nos fréquences depuis le stade Jean Bouin à Paris, sur notre site internet www.arlfm.com et sur l'appli "Les Indés radios".
Jeu. 30 Août 2018 : FOOTBALL - Europa League (Barrage Retour) (Top Chrono - matches du FC Girondins de Bordeaux)

Avant BORDEAUX / La GANTOISE : Clean-sheet ou...bullshit ?

Alors que, malgré la précieuse et belle victoire sur Monaco (2-1), l'horizon des Girondins tarde à ... [la suite...]
écouter

Alors que, malgré la précieuse et belle victoire sur Monaco (2-1), l'horizon des Girondins tarde à s'éclaircir, la non-venue de Thierry Henry ayant passablement estompé la joie née de ce premier succès en championnat, les Marine et Blanc enchaînent ce jeudi 30 août par un second match capital, tout autant que pouvait l'être celui face aux Azuréens, mais pour des raisons différentes. La date limite de clôture du mercato estival approche à grands pas et le club, toujours à la recherche d'une ou deux recrues qui, même s'il les trouve, n'auront forcément pas été choisies par le futur entraîneur en place puisqu'Eric Bédouet continue d'assurer un intérim qui se prolonge (comme on le pressentait), doit absolument valider son billet pour une phase de groupes qui lui apporterait près de 10 millions d'euros dans les caisses, toujours appréciables à ce moment de la saison. Mais l'intérêt de se qualifier dépasse largement l'objectif financier. Les refus de Thierry Henry, joueur au passé glorieux mais entraîneur novice et néanmoins gourmand, et dont le feuilleton se sera éternisé sur 10 jours pour accoucher d'une souris, et d'autres grands noms sollicités par les Girondins comme Laurent Blanc, Antonio Conté ou dernièrement le très exigeant Claudio Ranieri (qui réclamait 300 000 euros par mois, encore plus qu'Henry, donc) ont surtout souligné, assez douloureusement, le chemin qui reste encore à parcourir pour que les Girondins de Bordeaux redeviennent vraiment le grand club qu'ils étaient il y a une décennie au moment du titre de 2009. Le coup médiatique recherché par le club était bien tenté, mais au final, sans doute le costume envisagé était-il un peu trop grand pour lui. Si l'éviction de Gustavo Poyet (qui le soir de sa colère, n'avait pas écarté l'idée, rappelons-le, de "discuter avec les dirigeants" et d'obtenir des "explications" sans forcément fermer la porte de sa collaboration, mais à qui le club n'a même pas laissé cette alternative, prenant les devants par une mise à pied) visait surtout à réaffirmer la gouvernance du club et réaffirmer une hiérarchie immuable dans la procédure de recrutement que l'uruguayen, entouré de son réseau et de ses propres recrues potentielles, a eu le tort de vouloir bousculer,  aujourd'hui à l'heure du bilan ou presque, on n'est pas loin de penser que cette mesure disciplinaire, certes difficilement évitable au regard de ce qui s'est passé, aura rapporté dix fois la mise sur le plan des tracasseries qui ajoutent au marasme actuel, pour rester poli... : 1°) Le coach uruguayen, deux semaines après son "disjonctage" n'a toujours pas de successeur à l'heure qu'il est suceptible de donner quelque orientation au recrutement de joueurs qui reste à terminer, à moins qu'Eric Bedouet, qui continue humblement de se dire "intérimaire", mais n'a eu de cesse de confirmer à chacun de ses points-presse que tout se passait bien sur le plan relationnel et professionnel avec le bouillant coach sud-américain, ne prolonge malgré lui (contexte oblige), son bail au chevet du malade, ce qui ne fâcherait peut-être que lui au final, mais pas forcément les supporters ni les joueurs, au vu des prestations observées depuis qu'il a pris cette équipe avant le match de Toulouse, laquelle semble monter en puissance depuis lors. Dans ce milieu impitoyable où plus que jamais, le temps est de l'argent, il semble que les Girondins en aient perdu pas mal depuis une quinzaine de jours, avec un futur repreneur qui reste étrangement et obstinément muet depuis des lustres, entretenant un flou artistique qui aura achevé de dissuader Henry, pas tombé de la dernière pluie, de tenter l'aventure. 2°) Corollaire de ce constat, Bordeaux, sans pilote dans l'avion, est obligé de naviguer à vue en matière de recrutement, même si la cellule drivée par Ulrich Ramé a cerné les besoins et profils depuis longtemps. Et a aussi perdu beaucoup de temps sur l'autre feuilleton de l'été nommé Pedro, dont la venue de Fluminense a capoté par la faute d'un président brésilien pressé par les banques et devenu brusquement très gourmand lui aussi. Venue avortée qui s'ajoute à celle de quelques autres qui eussent pourtant pu donner aux Girondins une autre dimension, comme celle du croate Bradaric, par exemple. 3°) Un renforcement de l'équipe devenu nécessaire également (il importe de ne pas oublier ce paramètre) en raison du départ précipité de deux élements-clés, Baysse et Laborde, quelques...heures seulement avant celui d'un coach qui ne voulait plus d'eux, alors qu'un timing plus judicieux et un peu plus de patience auraient certainement permis de les conserver. Et la nécessité de muscler la ligne d'attaque girondine n'aurait sans doute pas été aussi impérieuse. Pour dénicher à quelques heures de la deadline un attaquant qui ne sera forcément que du second choix, et dont le délai d'adaptation reste toujours une interrogation, (qu'il s'agisse du tchèque Krmencik ou d'un autre), à qui fera-t-on croire qu'il n'aurait-il pas été plus simple de conserver le Landais, qui ne demandait qu'à jouer dans cette équipe et venait de prouver sa détermination à Odessa puis contre Strasbourg ? On pourrait étendre le constat à Braithwaite, dont on doute que les prétentions salariales et celle de son club Middlesbrough aient été supérieures à celles que réclamait Henry... Mais le choix du timing - on l'a vu par exemple avec le licenciement de Gourvennec, que tout le monde attendait à la trêve hivernale après un mois de décembre 2017 calamiteux, mais pas 16 jours plus tard au soir d'une défaite contre Caen (0-2) faussée par une erreur d'arbitrage et dont il n'était pas responsable - n'a jamais été le point fort du club ces dernières années. "Avant l'heure, c'est pas l'heure, après l'heure c'est plus l'heure", dit un vieux proverbe populaire bien connu. Alors, ce jeudi soir, Bordeaux s'inspirera-t-il de sa belle production dominicale contre Monaco, se sublimera-t-il comme l'espère Eric Bédouet et signera-t-il son premier clean-sheet à domicile de la saison sur sa pelouse (c'est le moment ou jamais), où il a toujours cédé au moins une fois jusqu'ici, même contre Ventspils (2-1), faiblesse qui, dans le contexte de ce quitte ou double, pourrait s'avérer rédhibitoire ? Ou commettra-t-il, dans un Matmut qu'on annonce plein à craquer mais peut-être frondeur par ses supporters que l'avenir flou du club finit par exaspérer, la bullshit (on vous fait grâce de la traduction...) qui tomberait bien mal au moment de séduire à la fois un entraîneur et des recrues de dernière minute peut-être attirées par le parfum d'Europe ? Au micro ARL, écoutez les réactions bordelaises d'avant-match de Jimmy BRIAND l'attaquant du FCGB (en photo) et d'Eric BEDOUET l'entraîneur des Girondins de Bordeaux, Stéphane MARTIN le président du FCGB. Et suivez cette rencontre en direct intégral sur nos ondes ce jeudi 30 août 2018 dans l'émission Top Chrono à partir de 20 heures. Coup d'envoi : 20h45. Commentaires de Christophe Monzie et Michel Le Blayo.

Match à suivre également sur notre site internet www.arlfm.com et sur l'appli "Les Indés Radios" (gratuite)
Mer. 29 Août 2018 : FOOTBALL - Europa League (Barrage Retour) (Top Chrono - matches du FC Girondins de Bordeaux)

Avant BORDEAUX / La GANTOISE : Attention aux fins de matches des Belges...

C'est en n'ayant rien à perdre et en outsider que le KAA Gent se présente ce jeudi 30 août en Gironde pour tenter ... [la suite...]
écouter

C'est en n'ayant rien à perdre et en outsider que le KAA Gent se présente ce jeudi 30 août en Gironde pour tenter d'obtenir son billet pour la phase de poules de l'Europa League. Les Belges savent qu'un nul avec un ou plusieurs buts marqués les qualifierait, une mission pas du tout impossible pour eux, et ils miseront encore une fois sur la qualité de leurs fins de matches pour tenter d'enlever la décision et de créer la surprise. Fin de match qui faillit bien être fatale à nos Girondins au match aller le 23 août (tir sur le poteau d'Odjidja à la 93e) et qui a encore vu les Flamands renverser Lokeren dimanche dernier en championnat de Belgique (2-1) alors qu'ils étaient menés 1-0 sur leur pelouse du Ghelamco Arena. Mais l'inévitable David, que les Girondins auront intérêt à surveiller de près, puis le géorgien Kvilitaia (qui ne jouait pas au match aller contre eux), leur ont permis d'arracher la victoire dans les 10 dernières minutes. Une véritable marque de fabrique, donc, puisque c'est dans des conditions similaires que les Belges s'étaient débarrassés des Polonais de Bialystock au tour précédent (1-0 puis 3-1), en scorant aussi dans les dernières minutes, aussi bien à l'aller qu'au retour. Voilà donc les Girondins prévenus, qui n'ont pour l'instant jamais terminé un match au Matmut cette saison sans concéder au moins un but, Coupe d'Europe incluse. Au micro ARL écoutez les réactions belges d'aavnt-match, avec Dylan BRONN le défenseur international tunisien du KAA Gent, ancien joueur des Chamois Niortais, et Yves VANDERHAEGHE (en photo, à droite) l'entraîneur du KAA Gent. Match à suivre en direct intégral sur toutes nos fréquences ce jeudi 30 août dans l'émission Top Chrono à partir de 20h. Coup d'envoi : 20h45. Commentaires de Christophe Monzie et Michel Le Blayo.

A suivre également sur notre site internet www.arlfm.com et sur l'appli "Les Indés Radios" (gratuite).
Mer. 29 Août 2018 : RUGBY - Top 14 (Top Chrono - matches du SUALG Rugby)

Mauricio REGGIARDO rejoindra bientôt le Castres Olympique

Ce mardi 28 août au stade Armandie à Agen, Jean-François FONTENEAU le President du SUALG et Mauricio REGGIARDO ont ... [la suite...]
écouter

Ce mardi 28 août au stade Armandie à Agen, Jean-François FONTENEAU le President du SUALG et Mauricio REGGIARDO ont confirmé lors d'une conférence de presse, son futur départ du SUALG. Le manager argentin des Bleu et Blanc, qui leur a permis de retrouver le Top 14 puis d'obtenir le maintien la saison suivante, succèdera à Christophe Urios au Castres Olympique, à la fin de la présente saison. Un club qu'il a déjà entraîné à deux reprises et qu'il connaît parfaitement. Le président Fonteneau tiendrait déjà son successeur mais ne l'a pas encore annoncé. Ecoutez les réactions de Jeff Fonteneau et Mauricio Reggiardo, recueillies par Mathieu Dufour.
Mar. 28 Août 2018 : FOOTBALL - National 3 (Le Week-end en sport)

Après CESTAS / CHAURAY (2-1) : Réaction de Laurent ABRIBAT, coach du SAG

Pour son 2eme match de championnat en National 3, le SAG CESTAS recevait CHAURAY ce samedi 25 août, il s'agissait de la 1ère ... [la suite...]
écouter

Pour son 2eme match de championnat en National 3, le SAG CESTAS recevait CHAURAY ce samedi 25 août, il s'agissait de la 1ère rencontre à domicile pour les hommes du président Patrick Plantey. Un match qu'ils ont su parfaitement négocier en s'adjugeant leur premier succés à domicile devant plus de 700 spectateurs sur le score de 2 buts à 1. Les deux buts cestadais (un par mi-temps) ont été inscrits par Antonin Camplo et Aurélien Pouey. Au micro de Philippe Osuna, écoutez la réaction de Laurent ABRIBAT, l'entraîneur du SAG Cestas football. Dans le même temps, LEGE CAP FERRET et Chauvigny se séparaient dos à dos (0-0) et ARLAC subissait son 2em revers consécutif cette fois à domicile, battu 1 à 0 par Bressuire.

Reprise officielle de nos magazines sportifs pour la saison 2018-2019 ce vendredi 31 août à 19 heures avec "Le Week-End en Sport", présenté par Philippe Osuna. Rendez-vous également ce lundi 3 septembre pour "Sports Magazine" à partir de 18h30.