Accueil > sports

les sports


recherchez :

à la une suivez en direct toutes les rencontres de :
FC Girondins de Bordeaux (L1), L'Union Bordeaux Bègles (Top 14), SU Agen Rugby (Top 14)

Avant Dijon / Bordeaux (16e journée) : Attention, la moutarde pique toujours en Bourgogne...

Le Dijon Football Côte d'Or a beau avoir baissé pavillon (2-1) ce mardi soir sur la pelouse d'un SC Amiens qui n'a jamais ... [la suite...]
écouter

Le Dijon Football Côte d'Or a beau avoir baissé pavillon (2-1) ce mardi soir sur la pelouse d'un SC Amiens qui n'a jamais aussi bien tourné que depuis l'incident de sa barrière effondrée lors du match contre Lille, les Bourguignons restent redoutables à domicile, avec 3 victoires consécutives (Nantes, troyes, Toulouse), série en cours. Dans la cuvette de Gaston Gérard que la neige et le froid pourtant annoncés auront du mal à refroidir, les Girondins ne devront donc pas s'attendre à ce qu'on leur serve un assaisonnement inoffensif qui ne pique pas la langue. La moutarde reste toujours aussi relevée dans la capitale française de la spécialité, et elle a même rendu gourmand un sud coréen, Kwon Chang-Hoon, que le produit des lieux a transformé en meilleur buteur du club (5 réalisations). Un garçon que les Marine et Blanc devront surveiller de près, d'autant qu'il leur avait déjà fait beaucoup de misères la saison passée, pour un match nul presque miraculeux (0-0), arraché aux forceps grâce au talent de Carrasso. Les Girondins, toujours privés de Lewczuk, doivent pourtant enchaîner après avoir, ce mardi face aux Verts, débloqué leur compteur (3-0) en même temps qu'une situation sur le point d'être irrespirable. Mais ce succès qui les replace dans la première moitié du tableau n'aura de sens que s'il est validé par un résultat en Côte d'Or, ne serait-ce que pour rééquilibrer un bilan à l'extérieur devenu médiocre (1 seule victoire en 8 matches, à Toulouse 1-0) par la faute de deux mois d'octobre et novembre calamiteux. Au micro d'ARL, écoutez une partie de la réaction des deux coaches, Jocelyn GOURVENNEC l'entraîneur du FCGB, et Olivier DALL'OGLIO son homologue du DFCO. Pour entendre l'intégralité de ces réactions, rendez-vous dans nos journaux de ce vendredi 1er décembre de 6h à 18h, puis dans le mag d'avant-match de Top Chrono à partir de 20h15. Coup d'envoi : 20h45. Commentaires de Christophe Monzie.

A suivre en direct intégral depuis le stade Gaston Gérard à Dijon sur toutes nos fréquences et sur notre site internet www.arlfm.com !
Jeu. 30 Nov. 2017 : RUGBY - Top 14 (Top Chrono - matches de l'UBB Rugby)

Avant Pau / UBB (12e journée) : A Pau avec des arguments...

Tenue récemment en échec par Brive sur son terrain, l'Union peut-elle refaire le coup de 2016 où elle avait trouvé ... [la suite...]
écouter

Tenue récemment en échec par Brive sur son terrain, l'Union peut-elle refaire le coup de 2016 où elle avait trouvé le moyen de s'imposer 2 fois en terre paloise, en février d'abord (15-3 à l'ancienne), puis en octobre, in extremis grâce à un essai de Lonca dans un match débridé complètement différent du précédent (28-30) ? Il faut le souhaiter car d'une manière ou d'une autre, les Girondins devront tâcher de récupérer les deux points laissés aux Corréziens, et le plus tôt sera le mieux. Mais gare aux Palois qui viennent d'essuyer un sérieux coup de tabac à La Rochelle (44-14) et ne disposent désormais que d'une très étroite marge d'erreur, ayant déjà chuté deux fois chez eux, contre Montpellier (16-22) et, de façon plus surprenante, le Stade Français (23-25). Arrivé depuis Narbonne où il a participé au succès des Fidji face au Canada (57-7) dimanche dernier, Ben Volavola a débarqué en Gironde lundi. L'ouvreur/arrière international fidjien, qui a signé pour 2 saisons, fait partie déjà du groupe élargi de 30 joueurs retenus pour le déplacement au pied des Pyrénées. Après les trois semaines faméliques que l'Union vient de vivre au sein de son effectif, abondance de biens ne saurait nuire. Car outre sa nouvelle recrue, l'Union récupère enfin ses internationaux, Serin, Taofifenua, Maynadier et Ducuing. Lonca, de retour de blessure, est déclaré bon pour le service, tout comme Rey et Cazeaux. Seul, Jefferson Poirot sera laissé au repos ce samedi. En revanche, Aliouat, Naqalevu, Domvo et Schoeman, les derniers blessés en date, sont toujours à l'arrêt, en plus de Connor, Braid, Decron et Tauleigne. Au micro de Florian RODRIGUEZ, écoutez une partie des réactions de Rory TEAGUE l'entraîneur des lignes arrières de l'Union Bordeaux-Bègles, Romain LONCA le demi d'ouverture de l'UBB, et Geoffrey CROS (en photo) qui revient lui aussi de blessure et sera titulaire au poste de 3/4 aile ce samedi face à la Section Paloise. Pour écouter l'intégralité de ces réactions ainsi que d'autres réactions unionistes et des réactions paloises d'avant-match, rendez-vous ce vendredi dans nos journaux de 6h à 18h, puis dans Le Week-End en Sport à partir de 18h30, et samedi 2 Décembre dans le mag d'avant-match de Top Chrono à partir de 17 heures. Coup d'envoi : 18h. Commentaires de Loïc Le Cabellec et Francis Lagleyze. 

Le groupe des 30 pour Pau : Avants: Cobilas, Paiva, Ravai, Taofifenua, Maynadier, Poux, Pélissié, Avei, Cazeaux, Gayraud, Marais, Jones, Goujon, Woki, Diaby, Houston, Roumat.

Arrières : Doubrère, Serin, Jalibert, Lesgourgues, Volavola, Dubié, Cros, Ducuing, Lonca, Talebula, Rey, Uberti, Fuatai.

Match à vivre en direct du stade du Hameau sur toutes nos fréquences et notre site internet www.arlfm.com, en duplex avec le match de Coupe de France de football (8e tour) Stade Bordelais / Niort (L2).
Mer. 29 Nov. 2017 : FOOTBALL - Ligue 1 (Sports Magazine)

Sport Express : Bordeaux / Saint-Etienne (3-0), toutes les réactions !

Au micro de Félix Chiocca, la réaction de Philippe BOZON le coach des Boxers de Bordeaux après la défaite 1-4 contre ... [la suite...]
écouter

Au micro de Félix Chiocca, la réaction de Philippe BOZON le coach des Boxers de Bordeaux après la défaite 1-4 contre Grenoble, leader de la Ligue Magnus ce mardi 28 novembre à Mériadeck. Au micro de Christophe Monzie les réactions des deux coaches, Julien SABLE (ASSE) et Jocelyn GOURVENNEC (FCGB), Milan GAJIC le latéral droit du FCGB, Alexandre MENDY le double buteur du match, Valentin VADA le milieu de terrain, Ervin TAHA, 19 ans, attaquant des Girondins de Bordeaux pour sa 1ere apparition en Ligue 1, Loïc PERRIN le capitaine de l'AS Saint-Etienne, Youssouf SABALY le défenseur, MALCOLM l'attaquant et buteur, et Benoît COSTIL (en photo, sur la frappe de Bamba) le gardien de but du FCGB.

Emission Sports Express présentée par Christophe Monzie et diffusée le mercredi 29 Novembre à 19h02.

Bordeaux / Saint-Etienne (3-0) : Les Girondins ont retrouvé leur carte Vitale

Voilà plus de deux mois (dernière victoire le 23 septembre contre Guingamp 3-1) qu'ils étaient à la recherche de ... [la suite...]
écouter

Voilà plus de deux mois (dernière victoire le 23 septembre contre Guingamp 3-1) qu'ils étaient à la recherche de la bonne carte menant aux délices d'un succès en championnat, qu'ils avaient abattu presque tous leurs atouts sans succès, allant de désillusion en désillusion, ratant plusieurs situations immanquables quand l'adversaire n'avait pour ainsi dire besoin que d'une occasion de but pour les battre, parfois même d'une demie, comme au Havre face à Amiens...La patience et l'abnégation ont fini par payer, et le mieux constaté contre l'OM et à Caen s'est enfin concrétisé ce mardi soir au tableau d'affichage. Contre des Verts bien pâles enlisés dans le marasme et handicapés par de nombreuses absences (dont celles d'Hamouma et Cabella, déterminantes, mais Bordeaux n'était pas mieux loti avec celles de De Préville, Malcom et Lewczuk) , les Marine et Blanc ont retrouvé leur carte Vitale...verte, comme de bien entendu... mais sans Tiers payant à la clé, car c'est bien l'ASSE qui a réglé directement la note...3-0 et enfin un clean-sheet (le premier depuis le 15 septembre à Toulouse), c'est le succès le plus net de la saison pour une équipe bordelaise retrouvée, qui a su mettre de la diversité, du rythme dans son jeu et s'est montrée plus précise qu'à l'accoutumée dans ses frappes au but. Ceux que Gourvennec a appelés pour pallier les absences, en particulier Cafu, auteur d'un très bon premier acte, Mendy, auteur d'un doublé magistral, ou Vada, beaucoup plus à l'aise dans l'entrejeu à son poste originel de numéro 10, ont été les catalyseurs d'une groupe dont la joie de gagner enfin ne fut pas feinte, longtemps après la fin du match. Ce n'était pourtant pas une finale de Coupe de France ou d'Europe, mais au moins - il faut en tout cas l'espérer - la fin d'un tunnel qui sembla longtemps sans issue. Comme face à l'OM, les Marine et Blanc prirent le match par le bon bout et ouvrirent très vite le score, sur un exploit personnel de Mendy un peu comme celui de De Préville face aux Phocéens, quand l'ex-Guingampais, après une série de têtes sur un dégagement de Costil, enrhuma Pogba d'un sombrero parfait (en photo) à l'issue duquel il enchaîna par une demi-volée surpuissante du droit, de 16 mètres, sous la barre d'un Ruffier pétrifié (1-0, 5e). Une minute plus tôt, Vada avait été le premier à tenter sa chance mais sa frappe, trop écrasée, n'avait pas surpris le portier des Verts. Lesquels manquaient de peu revenir au score lorsqu'un coup-franc excentré d'Hernani, certainement l'un des rares stéphanois à n'avoir pas sombré, après une faute peu évidente de Gajic, termina sur le bas du poteau droit de Costil, qui n'avait placé aucun défenseur près de celui-ci (9e). Sur un corner renvoyé du poing dans l'axe du terrain par Ruffier, Sabaly de 30 mètres ne trouvait pas le cadre (16e), pas plus que Vada d'une belle frappe enroulée, un mètre à gauche du but forézien (19e). Le pressing haut des Girondins gênait considérablement les Verts, malgré quelques tentatives timides de Bamba sur le flanc gauche et Dabo sur la droite. Mais contrairement à ce qu'ul n'avait pas pu faire contre Marseille, Bordeaux allait cette fois-ci enfoncer le clou, quand Cafu renversait le jeu sur le flanc droit pour Malcom, laissé libre de ses mouvements. Le Brésilien s'avançait et enroulait une frappe limpide de 25 mètres qui venait mourir dans le petit filet de Ruffier, qui se détendait en vain (2-0, 31e). Son 6e but de la saison, le premier depuis un mois et demi et sa réussite contre Nantes (1-1). Si les Verts menaient aux corners (4 contre 2 sur la première période), ce sont bien les Girondins, en confiance, qui déroulaient et avaient les plus grosses opportunités, mais le penalty que Bordeaux attend et mériterait depuis des lustres était encore remis aux calendes, quand M.Lesage décidait de ne pas broncher sur une charge de Théophile-Catherine sur Cafu en pleine surface (40e). Il fallait attendre la 43e minute et un centre de la droite pour voir Pajot, d'une tête plongeante mais pas assez appuyée, inquiéter Costil qui se couchait impeccablement. Après les citrons, Diony faisait frémir le Matmut quand son lob astucieux et sans angle, dos au but, retombait juste derrière la barre, sur le petit filet de Costil, dangereusement avancé (51e). Les Verts venaient de rater l'occasion de revenir dans le match et allaient le regretter très vite, quand un ballon perdu sur l'aile gauche profitait à Vada qui lançait Sabaly. Le centre du latéral bordelais était repris comme à la parade au point de penalty par une tête piquée et décroisée de Mendy qui devançait Perrin et Ruffier réunis (3-0, 57e). En perdition, les Verts étaient à deux doigts d'exploser dans la foulée, mais Mendy, surpris de la toile de Diousse sur une relance de Ruffier, ne pouvait cadrer (59e). Les Girondins relâchaient ensuite quelque peu leur vigilance, le temps d'offrir à Bamba l'occasion de faire briller Costil sur deux lourdes frappes de 20 mètres ( 66e, 71e), Sabaly au premier poteau ayant entretemps sauvé sur la ligne une tête du norvégien Soderlund (69e), entré en jeu peu auparavant. Mais ils finissaient fort et le jeune Ervin Taha (19 ans) se voyait même offrir l'honneur d'une première apparition en Ligue 1 en remplaçant Cafu (81e), bientôt suivi par son coéquipier de la réserve Zaydou Youssouf (87e) à la place de Malcom. Comme un symbole, c'est encore Mendy qui héritait de la dernière occasion du match sur une passe du jeune Taha, mais sa frappe sèche à ras de terre flirtait avec le poteau (85e). Les Girondins, par ce net succès, rééquilibraient quelque peu leur différence de buts mise à mal par des défaites répétées, enfonçant un peu plus les Stéphanois dans le doute. Il reste maintenant à confirmer ce vendredi 1er décembre à Dijon ce début de renaissance, qui ne doit pas être qu'une péripétie sans lendemain. Au micro de Christophe Monzie qui commentait cette rencontre en direct intégral depuis le Matmut aux côtés de Michel Le Blayo, écoutez les réactions des deux coaches, Julien SABLE (ASSE) et Jocelyn GOURVENNEC (FCGB). De nombreuses autres réactions bordelaises et stéphanoises à écouter ce mercredi 29 novembre dans nos journaux de 6h à 18h, puis dans Sports Express à partir de 19h02.

Avant Bordeaux / Saint-Etienne (15e journée) : Pas besoin d'un dessin : malheur aux vaincus...

Quand un malade au régime sec et sans victoire depuis 7 matches, rencontre un autre malade, lui aussi dans l'attente d'un ... [la suite...]
écouter

Quand un malade au régime sec et sans victoire depuis 7 matches, rencontre un autre malade, lui aussi dans l'attente d'un succès depuis 6 matches, de quoi se parlent-ils, à votre avis ? Des histoires nostalgiques de leurs campagnes européennes passées, sans doute, afin d'égayer quelque peu l'ambiance. Mais sûrement pas du marasme actuel, même si les causes qui l'ont provoqué sont très différentes en Gironde et dans le Forez. Cette semaine folle où le championnat s'emballe au moment des premiers grands froids, avec 3 matches en 6 jours, dont le premier a déjà échappé aux Girondins à Caen, marque un premier tournant décisif de la saison. Si les Girondins, dégringolés à une anonyme 13e place, n'ont pas encore totalement sabordé leurs rêves européens, ils n'en sont pas très loin et n'ont en tout cas plus aucun joker, au moins jusqu'à jusqu'à la trêve de Noël. Face à des Verts qu'ils avaient battus de peu la saison passée au Matmut (3-2) mais qui, la saison précédente, leur avaient dansé sur le ventre (1-4), ils n'ont pas le choix des armes, après trois matches consécutifs sans victoire devant leurs supporters.. Par les temps qui courent, on aurait presque envie d'écrire que la manière importera peu, pourvu qu'on ait le résultat. Et ceci sans Kamano ni De Préville, suspendus un match pour avoir été avertis (tous les deux sévèrement) contre Marseille dix jours plus tôt. Lewczuk toujours out, mais aussi le jeune Verdon, la marge ne manoeuvre du coach bordelais sera étroite pour composer sa défense. Dans le secteur offensif, en attendant la reprise prochaine de Laborde, il est probable que le technicien bordelais puisera dans l'équpe réserve, leader de son groupe en National 3. Au micro de Christophe Monzie, écoutez une partie des réactions de Jocelyn GOURVENNEC le coach du FCGB et de Julien SABLE le nouveau coach de l'AS Saint-Etienne. D'autres réactions à écouter ce mardi 28 Novembre 2017 dans nos journaux de 6h à 18h, puis dans le mag d'avant-match de Top Chrono, à partir de 20h15. Coup d'envoi : 21 heures. Commentaires de Christophe Monzie et Michel Le Blayo.

A suivre en direct intégral sur toutes nos fréquences et sur notre site www.arlfm.com
Lun. 27 Nov. 2017 : HANDBALL - National (Sports Magazine)

Handball National : N3M, Eysines / Tournefeuille (35-24).

Succès précieux du promu Eysines aux dépens de Tournefeuille, réaction de Paul BESSE le président d'Eysines ... [la suite...]
écouter

Succès précieux du promu Eysines aux dépens de Tournefeuille, réaction de Paul BESSE le président d'Eysines handball.
Lun. 27 Nov. 2017 : ATHLéTISME (Sports Magazine)

Course des Sables 2017 : 16e édition à Cauderoue-Barbaste (47)

Présentation de la 16è édition de la Course des Sables 2017, parrainée par ARL, qui se déroulera le dimanche 10 ... [la suite...]
écouter

Présentation de la 16è édition de la Course des Sables 2017, parrainée par ARL, qui se déroulera le dimanche 10 décembre à Cauderoue Barbaste (47) avec le responsable de l'organisation , Jean-Luc DUCOURS.
Lun. 27 Nov. 2017 : HANDBALL - National (Sports Magazine)

Handball National (N3M) : Bordeaux Bastide Floirac-Cenon / HBC Volcans (33-29).

Reportage de Félix Chiocca, avec les réactions de Xavier CHAUMEL, entraîneur des Girondins et de Yann GAUDEBERT, capitaine des ... [la suite...]
écouter

Reportage de Félix Chiocca, avec les réactions de Xavier CHAUMEL, entraîneur des Girondins et de Yann GAUDEBERT, capitaine des Girondins.
Lun. 27 Nov. 2017 : FOOTBALL - Ligue 1 (Sports Magazine)

CAEN / BORDEAUX (1-0) : Toutes les réactions !

Les Girondins de Bordeaux dépités (en photo) encaissent une nouvelle défaite en Normandie contre le cours du jeu, c'est ... [la suite...]
écouter

Les Girondins de Bordeaux dépités (en photo) encaissent une nouvelle défaite en Normandie contre le cours du jeu, c'est le 7e match consécutif sans le moindre succès. Analyse de Christophe Monzie, puis au micro de Gaétan Pinel,  les réactions de Patrice GARANDE l'entraineur du SM Caen, Jocelyn GOURVENNEC l'entraineur des Girondins de Bordeaux, Baissima SANKOH le défenseur de Caen, Youssouf SABALY le défenseur du FCGB, Romain GENEVOIS le défenseur de Caen, Benoit COSTIL le gardien de but du FCGB et Alexandre MENDY l'attaquant du FCGB.
Lun. 27 Nov. 2017 : VOLLEY BALL - Nationale 2 (Sports Magazine)

Volley-Ball National : Stéphane HASSOUN, président de Saint-Jean-d'Illac volley

Retour sur les remarquables victoires du club de Saint-Jean-d'Illac en : Elite masculine, PUC / ASI 0-3. N2F, ASI / SPORTING CLUB PARIS ... [la suite...]
écouter

Retour sur les remarquables victoires du club de Saint-Jean-d'Illac en : Elite masculine, PUC / ASI 0-3. N2F, ASI / SPORTING CLUB PARIS 9è ,3-0. Réaction de Stéphane HASSOUN, président de l'ASI (Saint-Jean -d'Illac).
Lun. 27 Nov. 2017 : FOOTBALL - Football Régional (Sports Magazine)

Football Régional : Départemental 1, résultats et réaction !

Dép.1: MONTESQUIEU FC / BAZAS PATRONAGE B 2-1. Montesquieu, leader, avec cette victoire accentue son avance au classement et possède ... [la suite...]
écouter

Dép.1: MONTESQUIEU FC / BAZAS PATRONAGE B 2-1. Montesquieu, leader, avec cette victoire accentue son avance au classement et possède désormais 5 points de mieux sur ses suivants. Réaction de Romain BONNIN, entraîneur de Montesquieu.
Lun. 27 Nov. 2017 : FOOTBALL - Football Régional (Sports Magazine)

Football Régional (Régional 1 à 3) : résultats,classements et réactions !

Régional 1, Bergerac / Cestas (2-3) : Grâce à ce succès, les Cestadais accentuent leur avance au classement et ... [la suite...]
écouter

Régional 1, Bergerac / Cestas (2-3) : Grâce à ce succès, les Cestadais accentuent leur avance au classement et possèdent 4 points d'avance sur leurs poursuivants immédiats, réaction de Laurent ABRIBAT l'entraîneur du SAG Cestas.

La Brède / Arcachon (0-3) : Le Bassin d'Arcachon s'impose à l'extérieur face aux Brédois, réaction de Pedro VIDES l'entraîneur d'Arcachon.

Avec notre correspondant, Erick Dauzon, analyse des résultats des clubs lot-et-garonnais en R1, R2,R3.

Régional 3, Audenge / Cestas B (4-1) : Après un début de saison dans la douleur, Audenge réagit bien et l'emporte largement à domicile, réaction du capitaine d'Audenge, Joël ARAKE.

Régional 4, Biganos Facture / Sainte Hélène (0-1), : Le leader recevait son dauphin et c'est ce dernier qui s'est imposé et qui revient à hauteur de son adversaire du jour au classement, réaction de David LASSARTE l'entraîneur du CA Sainte-Hélène.
Lun. 27 Nov. 2017 : FOOTBALL - Football Régional (Sports Magazine)

Football Régional (National 2) : Stade Bordelais / Hyères (1-1).

Résultats, classement et réaction d'Alexandre TORRES, entraîneur du Stade Bordelais.


écouter
Lun. 27 Nov. 2017 : RUGBY - Fédérales 1 à 3 (Sports Magazine)

Rugby National : Fédérale 2, Floirac / Parthenay (48-10).

Reportage de Félix Chiocca avec les réactions d'ANDRIEUX (2è ligne) et de Thibaut LEY (3è ligne).


écouter
Lun. 27 Nov. 2017 : RUGBY - Top 14 (Sports Magazine)

Agen / Stade Français (29-13) : Toutes les réactions !

Victoire encourageante, voire capitale des Agenais dans cette affiche de bas de classement. Au micro de Francis Dalzovo, les réactions de ... [la suite...]
écouter

Victoire encourageante, voire capitale des Agenais dans cette affiche de bas de classement. Au micro de Francis Dalzovo, les réactions de Mauricio REGGIARDO l'entraineur du SUALG, Olivier AZAM l'entraineur du Stade Français, Arthur JOLY le pilier du SUALG, et Alain TINGAUD le président du Sporting Union Agen Lot-et-Garonne.

Caen / Bordeaux (1-0) : Black Saturday, encore volés et...sept de chute

Le Black Friday, dont on nous a inondé les oreilles tout au long de la semaine écoulée, est - comme chacun a fini par le ... [la suite...]
écouter

Le Black Friday, dont on nous a inondé les oreilles tout au long de la semaine écoulée, est - comme chacun a fini par le savoir, à force de matraquage - le jour de soldes monstres. Ce qu'on ne savait pas en revanche et que le slogan ne précisait pas, c'est que le jour suivant, le Black Saturday, était celui des occasions perdues, des soldes qui vous passent sous le nez et qu'on regrette longtemps, comme un train qu'on vient de manquer... Les Girondins ont pu en faire la cruelle expérience samedi soir au stade Michel D'Ornano, en se heurtant d'abord à une noire malchance collante comme un pot de goudron et de plumes, devenue tellement invraisemblable qu'on se demande à la longue s'il faut en rire ou en pleurer...10 minutes, les dix premières, il n'a pas fallu patienter davantage pour se rendre compte du retour à la triste "normalité" : la scoumoune avait bel et bien remis sa chape de plomb sur les épaules girondines, Vercoutre s'étant déjà opposé in extremis à trois tentatives de Malcom (6e), Kamano dans la foulée (7e), puis Jovanovic de la tête (10e). Pas de doute, cette fois le portier normand n'avait pas décidé de se percer comme lors de la Bérézina caennaise du 7 février dernier (0-4). Un état de grâce qui, si l'on se fie aux indicateurs des récentes galères subies par nos Marine et Blanc depuis deux mois, ressemblait fort à un mauvais présage, ce que la suite du match confirma, malheureusement. 60% de possession de balle, 26 centres et 8 corners n'auront donc pas suffi pour leur éviter une 5e défaite en 7 rencontres, la troisième consécutive à l'extérieur par l'écart le plus minime. Et encore la situation aurait-elle pu être pire à la pause si Mbengue n'avait pas vu sa mine heurter le sommet de l'arête du but de Costil, battu (38e). Mais aussi tout autre si les Girondins, qui n'avaient nul besoin de ce fardeau supplémentaire, n'étaient pas tombés sur un référé égal à lui-même, ce qui est tout dire... Là aussi, peut-on invoquer un mauvais présage ? M.Abed n'ayant jamais été à la hauteur lors de ses précédents arbitrages à Bordeaux, il n'y avait pas de raison de penser que l'air de la Normandie l'inspirerait davantage. On le vérifia dès la 2e minute quand il ferma les yeux sur une faute de Aït-Bennasser sur Kamano en pleine surface (2e) qu'on aurait sifflée dans 4 cas sur 5, puis sur une autre de Genevois qui accrocha sans discussion possible la jambe de Malcom (43e). Si l'on ajoute que sur le but normand et le centre de Rodelin au départ duquel deux attaquants normands étaient hors-jeu mais malheureusement pas le récipiendaire de l'offrande au second poteau, Ivan Santini, totalement oublié au marquage par Sabaly pour une tête décroisée qui ne laissa aucune chance à Costil (1-0, 24e), M.Abed souffrit là aussi de cécité, mais qu'il la retrouva en fin de match (90e) pour invalider l'égalisation de Mendy pour...hors-jeu (!), on comprendra qu'à la longue, les errements arbitraux aient fini par irriter le pourtant flegmatique Jocelyn Gourvennec, rappelé à l'ordre en cours de match par un directeur de jeu de moins en moins crédible. Et l'on ne pourra pas s'empêcher de penser qu'une telle "intransigeance" n'ait pas eu un lien plus ou moins direct avec les propos de Nicolas De Tavernost tenus après Bordeaux / Marseille 6 jours plus tôt et la prestation de haute volée d'un autre fleuron de l'arbitrage français, M.Millot. Mais qu'on ne s'y trompe pas pour autant et que l'on ne nous fasse pas dire ce que l'on n'a pas écrit. Certes, les Girondins ne sont pas aidés par ce que pudiquement d'aucuns appellent les "faits de jeu", en ce moment, c'est un euphémisme. Mais pas plus que M.Millot n'aurait empêché les Girondins de battre l'OM si Sankharé avait converti ne fût-ce que l'une des 3 offrandes dont il hérita, M.Abed n'a privé les Girondins d'une égalisation qui eût été on ne peut plus logique si Kamano, seul à 6 mètres sur un service de De Préville, n'avait manqué l'immanquable, alors qu'il était plus difficile de mettre le ballon sur la barre que dans le but vide (46e) ou si les Girondins avaient enfin su élever leur ratio de tirs cadrés, qui culmine pathétiquement à deux par match depuis des semaines, et qui leur interdit - il faut en être conscient - d'espérer battre (sauf miracle) quelque adversaire que ce soit à ce niveau de la compétition. Tout le monde n'est pas le Paris St Germain, pour convertir chacune de ses occasions de but ou presque... Leur domination stérile dans un second acte arythmique et nettement moins enlevé que le premier, ponctué de rares mais redoutables contres normands qui furent à deux doigts d'aboutir, a rappelé les parties de pelotaris livrées à Rennes ou Amiens face à un mur qui n'avait pourtant rien à voir avec la Muraille de Chine, mais qui n'a cessé de leur renvoyer l'image de leur propre impuissance offensive. Face à des Verts embarqués eux aussi dans un tourbillon à peine moins funeste (6 matches sans victoire) ce mardi 28 Novembre au Matmut à 21 heures (en direct intégral sur nos ondes), est-il besoin de dire que la côte d'alerte est déjà atteinte depuis un moment et que le plan Orsec n'est plus très loin ? Au micro de Gaétan Pinel qui commentait cette rencontre en direct intégral du stade Michel D'Ornano à Caen, écoutez les réactions des deux entraîneurs, Patrice GARANDE (SM Caen) et Jocelyn GOURVENNEC (FCGB), Romain GENEVOIS le défenseur du SM Caen, et Benoît COSTIL le gardien de but des Girondins de Bordeaux. D'autres réactions bordelaises et caennaises à écouter ce lundi 27 Novembre dans nos journaux de 6h à 18h, puis dans Sports Magazine à partir de 18h30.
Dim. 26 Nov. 2017 : RUGBY - Top 14 (Top Chrono - matches de l'UBB Rugby)

Bordeaux Bègles / Brive (27-27) : Un nul quasi-miraculeux pour l'UBB...

Quatre essais concédés sur sa pelouse, et...13 points gaspillés au pied - heureusement - dont la pénalité ... [la suite...]
écouter

Quatre essais concédés sur sa pelouse, et...13 points gaspillés au pied - heureusement - dont la pénalité de la gagne par Germain (77e), les Corréziens pourront s'en vouloir...L'UBB, fébrile comme rarement après une bonne entame presque trop belle pour être vraie (2 beaux essais de Lesgourgues après 55 secondes et Houston) et loin de son meilleur niveau, peut s'estimer heureuse de n'avoir pas chuté sur sa pelouse pour la première fois de la saison, face à des Brivistes qui ont montré qu'ils valaient beaucoup mieux que leur classement actuel. Mais l'Union, qui doit pour l'instant continue de faire avec les moyens du bord, sauve les meubles, presque par miracle, et devra tirer les leçons de cette production plus que mitigée, où elle a encore une fois alterné le pire et le meilleur, avec d'inexplicables trous d'air qui ont laissé l'adversaire revenir dans le match exactement comme face à Agen, et de grosses lacunes défensives, comme sur les deux essais en 95 secondes de l'ailier briviste Lapeyre (16e, 18e) ou sur celui de Mignardi (43e). A Pau samedi prochain dans le derby aquitain, l'Union aura intérêt à avoir gommé ce genre de lacunes, faute de quoi elle risque de tomber de haut au Hameau.  Au micro de Julien Dourthe qui commentait cette rencontre en direct intégral depuis le stade Chaban-Delmas à Bordeaux aux côtés de Vincent Forgues, co-entraîneur du CA Lormont et ancien joueur de Brive, écoutez les réactions de Jacques BRUNEL le manager de l'Union Bordeaux Bègles, Nicolas GODIGNON le manager de Brive, et Matthieu JALIBERT le demi d'ouverture de l'UBB. D'autres réactions bordelaises et brivistes à écouter ce lundi 27 Novembre dans nos journaux de 6h à 18h, puis dans Sports Magazine à partir de 18h30.
Dim. 26 Nov. 2017 : RUGBY - Top 14 (Sports Magazine)

Agen / Stade Français (29-13) : Le SUA saisit sa chance par une 2e mi-temps de feu

A la faveur d'un terrible 26-0 et d'une seconde période tonitruante, et après avoir été mené 13-3 en ... [la suite...]
écouter

A la faveur d'un terrible 26-0 et d'une seconde période tonitruante, et après avoir été mené 13-3 en début de rencontre sur une entame qui laissait craindre le pire (essai d'Arias, 16e), le SUA (en photo Filipo Nakosi, l'homme du match auteur de deux des trois essais agenais) n'a pas laissé passer sa chance de revenir sur les talons de sa victime du jour et surtout de se donner un peu d'air au classement, même si les deux derniers (Brive à Bordeaux et Oyonnax contre Clermont) ont fait match nul. Avec ce 3e succès de la saison à domicile, auquel n'aura manqué que le bonus offensif pourtant à portée de fusil en fin de rencontre face à des parisiens à la dérive, le SUA prouve qu'il a les atouts cette saisons pour se maintenir dans l'élite. Au micro de Francis Dal'Zovo qui commentait cette rencontre en direct intégral du stade Armandie à Agen aux côtés de Jean-Pierre Delserre, écoutez les réactions de Mauricio REGGIARDO l'entraîneur des avants du SUALG, Olivier AZAM l'entraîneur du Stade Français, et Alain TINGAUD le président du Sporting Union Agen Lot-et-Garonne. D'autres réactions agenaises et parisiennes à écouter ce lundi 27 Novembre dans nos journaux de 6h à 18h, puis dans Sports Magazine à partir de 18h30.

Avant Caen / Bordeaux (14e journée) : Caen...gagneront-ils ?

Les Girondins aborderont ce samedi à Caen un véritable marathon de 7 matches en 25 jours avant la trêve hivernale, ... [la suite...]
écouter

Les Girondins aborderont ce samedi à Caen un véritable marathon de 7 matches en 25 jours avant la trêve hivernale, entrelardé d'un tour de Coupe de la Ligue à Toulouse le 12 décembre. Marathon de fin d'année, devenu classique dans la programmation des rencontres chaque saison mais qui, vu leur classement actuel et leur série noire en cours (2 points en 6 matches, aucune victoire et 4 buts marqués) décidera assurément de l'orientation de leur saison actuelle et révèlera clairement si leurs objectifs européens sont réalistes ou hors d'atteinte, il faut dire les choses comme elles sont. Sur le papier, les adversaires à venir semblent dans leurs cordes, davantage que ceux qu'ils viennent d'affronter, Rennes et Amiens mis à part. Mais que dira la réalité du terrain pour une équipe qui n' a plus signé de clean-sheet depuis le 15 septembre à Toulouse (0-1) - autant dire une éternité -  et ne cadre en moyenne que 2 à 3 tirs par match, quand ce n'est pas...zéro, comme à Rennes ou un comme face à Amiens ? Caen avait réussi aux Marine et Blanc la saison passée, certes, avec un tonitruant 4-0 au stade D'ornano. Mais on a aussi souvenance d'un naufrage sur cette même pelouse (5-0) il y a dix ans pile (le 24 Novembre 2007 exactement) chez une équipe alors relégable...Si Jovanovic, qui a purgé sa suspension, fait son retour, ils seront en revanche privés de Lewczuk (entorse à la cheville), en attendant les suspensions de De Préville et Kamano ce mardi 28 contre St Etienne. Comment nos Marine et Blanc auront-ils digéré la déception marseillaise et quel visage afficheront-ils en Normandie ? Celui prometteur d'une équipe opiniâtre et solidaire mais mal payée de ses efforts par la faute d'une erreur d'arbitrage contre Marseille, aperçu dimanche dernier, ou au contraire la fantômatique attitude et l'encéphalogramme plat constatés à Rennes et contre Amiens ? Côté caennais, Garande récupère trois joueurs (Aït-Bennasser, Repas, et l'ex-bordelais Guilbert), mais perd son attaquant Hervé Bazile, blessé à la cuisse. Ecoutez au micro de Christophe Monzie une partie des réactions de Jocelyn GOURVENNEC (photo), le coach du FCGB, et Patrice GARANDE, son homologue du Stade Malherbe de Caen. Pour écouter l'intégralité de ces réactions et d'autres réactions caennaises d'avant-match (pas des bordelaises, car aucun joueur n'est autorisé à participer aux conférences de presse depuis trois semaines), rendez-vous dans nos journaux de cette semaine de 6h à 18h, puis ce vendredi 24 Novembre dans Le Week-end en Sport à partir de 19h, et ce samedi 25 Novembre dans le mag d'avant-match de Top Chrono à partir de 17h. Coup d'envoi : 20h. Commentaires de Gaétan Pinel.

Match à suivre en direct intégral sur toutes nos fréquences, et sur notre site internet www.arlfm.com
Sam. 25 Nov. 2017 :

Avant Agen / Stade Français (11e journée) : Un tournant capital pour le SUA

Victoire im-pé-ra-tive pour le SUA ce samedi à Armandie face à des Franciliens toujours aussi irréguliers qui ... [la suite...]
écouter

Victoire im-pé-ra-tive pour le SUA ce samedi à Armandie face à des Franciliens toujours aussi irréguliers qui alternent le pire et le meilleur. La Racing est déjà tombé en Lot-et-Garonne, l'autre club de la capitale doit subir le même sort. Pour peu que Brive et Oyonnax laissent des plumes ce week-end, le SUA, en cas de succès, pourrait alors réaliser une excellente opération au classement. Il s'agit en tout cas d'un tournant capital dans la saison, indiscutablement. Au micro de Mathieu Duffourg, écoutez une partie des réactions de Mauricio REGGIARDO le coach des avants, et Antoine ERBANI le 3e ligne et capitaine du SUALG. Pour entendre l'intégralité de ces réactions et aussi des réactions parisiennes d'avant-match, rendez-vous ce vendredi dans nos journaux d'informations de 6h à 18h, puis dans Le Week-End en Sport à partir de 19h, et samedi 25 Novembre 2017 dans le mag d'avant-match de Top Chrono à partir de 17h. Coup d'envoi : 18h. Commentaires de Francis Dal Zovo et Jean-Pierre Delserre.

La compo du SUA : Béthune, Bosch, Joly - Murday, Marchois - Miquel, Tanga, Erbani (cap) - Januarie (m), Mc Intyre (o) - Nakosi, Fouyssac, Hériteau, Tilsley - Laporte. Remplaçants : Ngauamo, Pheliponneau, Kotze, Farré, Verdu, Lamoulie, Sadie, Ryan. 

Match à suivre en direct intégral sur les fréquences lot-et-garonnaises d'ARL et sur notre site internet : www.arlfm.com, cliquez sur "Ecouter ARL 47".
Sam. 25 Nov. 2017 : RUGBY - Top 14 (Top Chrono - matches de l'UBB Rugby)

Avant UBB / Brive (11e journée) : Gare au piège corrézien !

Pour sa seconde réception d'affilée ce samedi à Chaban Delmas, l'UBB va devoir faire face à une cascade ... [la suite...]
écouter

Pour sa seconde réception d'affilée ce samedi à Chaban Delmas, l'UBB va devoir faire face à une cascade d'absences et de blessures encore plus importante qu'avant la réception d'Agen. Au poste de pilier par exemple, où elle ne disposera plus que de 3 spécialistes. Pour autant, pas question de lâcher à la maison face au voisin briviste que l'Union avait battu deux fois, mais de justesse la saison passée. Après un départ calamiteux, les Corréziens ont (un peu) redressé la barre et laissé la dernière place à Oyonnax, à la faveur de leurs succès à domicile sur Castres puis le Stade Français. Mais hors de leurs bases, ils n'ont jusqu'ici pas récolté le moindre pécule, essuyant souvent de lourdes défaites avec plus de 40 points concédés. Une spirale dont ils vont evidemment chercher à s'extraire au plus vite. Aux Unionistes de ne pas leur donner ce loisir, une victoire girondine permettant aux Girondins de rester à coup sûr dans le Top 6, et peut-être même de gagner une ou deux places en fonction des résultats de Toulouse et du Racing qui ne seront pas à la noce dimanche, respectivement à Lyon et contre Montpellier. Au micro d'ARL, écoutez une partie des réactions de Jérémy DAVIDSON l'entraineur des avants (photo), Yann LESGOURGUES le demi de mêlée de l'UBB, et Adrien PELISSIE le talonneur de l'UBB. D'autres réactions bordelaises à écouter dans nos journaux de cette semaine de 6h à 18h, puis ce vendredi 24 Novembre dans Le Week-end en Sport à partir de 19h, et samedi 25 Novembre dans le mag d'avant-match de Top Chrono à partir de 16h50. Coup d'envoi : 18h, commentaires de Julien Dourthe et Vincent Forgues, co-entraîneur du Ca Lormont et ancien joueur du CA Brive Corrèze-Limousin. Match à suivre en direct intégral depuis le stade Chaban-Delmas à Bordeaux sur les fréquences girondines d'ARL et sur notre site internet www.arlfm.com, cliquer sur "Ecouter ARL 33".

Et toute cette semaine, gagnez vos invitations en places assises pour assister à cette rencontre en jouant avec ARL !